mardi 23 août 2005

Dumping sexuel

Alors que le débat sur l'ISF a refait surface au cours de l'été, Le Figaro nous apprend que les éleveurs français sont inquiets. Le sexe étant moins taxée en Irlande, c'est là-bas que nos pouliches se font saillir, et certaines décident même d'y rester.



"[...]il n'y a plus de grands étalons en France, à l'exception d'Anabaa ou de Linamix, la défiscalisation des saillies en Irlande étant la cause du malaise de l'élevage français. «Ce traitement favorable fait de l'Irlande un vrai paradis fiscal qui attire de plus en plus les éleveurs», explique-t-il : chaque année 600 juments françaises sont saillies en Irlande. Et certaines d'entre elles y restent."



De là à faire un rapprochement avec l'exil de certaines grandes fortunes françaises, ce serait un peu court en somme... Mais que fait notre étalon Galouzeau de Villepin pour que nos pouliches françaises restent se faire saillir en France ?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire