lundi 21 novembre 2005

Boursicotage franchouillard

A voir d'un côté le départ plutôt lent d'EDF pour sa première cotation (hausse de 0,98%) alors que beaucoup de souscripteurs voudraient se retirer au plus vite pour faire une plus-value (serait-ce la crise ? la fin d'année qui approche ?).



A voir d'un autre côté l'action Google dépasser les 400 dollars (en quinze mois, la capitalisation boursière de Google a quintuplé), il me semble qu'il faudrait plutôt aider les Français à investir de l'autre côté de l'Atlantique.



Si c'est compliqué de le faire seul soi-même, pourquoi est-ce que les banques ne proposent pas des fonds dédiés à ce sujet. Remarquez en écrivant cela, je me dis que cela doit exister, mais je trouve qu'on n'en parle pas assez. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire