vendredi 11 novembre 2005

Web 2.0 : perturbation des repères de Com

Il m'est récemment arrivé une petite aventure sur un des forums de Viaduc, que je trouve révélatrice des réflexes encore en cours en matière de communication. Réflexes qui sont fortement perturbés par les nouvelles règles en cours de mise en place au travers des blogs; nouvelles règles qui sont en train de s'étendre à toute forme de communication sur Internet.



Pour la petite histoire :
J'ai mis un Post sur un forum. 1 semaine après, je me rends compte que le post avait disparu. Rien de sexuel ou raciste ou outrancier dans mon post. L'administateur, que j'ai contacté à ce sujet, m'a expliqué qu'il avait supprimé le post car il se trouvait positionné devant un autre qui lui paraissait plus important (sic !).



1 - Les nouveaux principes :
- Ce qui remonte à la surface (qui est sur le devant de la scène) est ce qui a été exprimé en dernier; qu'il s'agisse d'une nouveauté, ou d'un commentaire apporté sur une information existante.
- Ce qui est important n'est donc pas ce que vous décidez (rien à foutre des valeurs de votre entreprise que vous affichez sur le fronton de votre site corporate), mais ce qui intéresse les gens (les défauts et qualités de vos produits et services).
- Ce qui intéresse les gens n'est pas forcément ce qui est lu, mais ce qui suscite des réactions. 



2 - Les perturbations :
- vous ne décidez pas à la place des gens de ce qui doit les intéresser. Ils vous le font savoir en réagissant, ou en ne réagissant pas. Les posts de MEL sont plus fédérateurs que les communiqués de son service de presse...
- c'est à vous d'aller solliciter les gens qui parlent de vous et de chercher à comprendre ce qui les intéresse et pourquoi ça les intéresse. Vous avez enfin les moyens de discuter avec vos prospects ou clients. Ne restez pas dans votre tour d'ivoire.
- cela impose d'avoir des produits certains (au sens de la qualité, de l'ergonomie...). si vous avez des doutes sur vos produits, ne les lancez pas ou alors pour solliciter l'avis de vos futurs clients afin qu'ils vous aident à mettre en place le 'plus' que les gens attendent. Un de mes amis me disaient que les marques de luxe n'ouvriraient jamais la porte en ce sens. Soit. A mon avis, d'autres le feront pour elles et cela ne fera que plus de bruits. étant donné qu'ils seront les seuls à s'exprimer. 
- vous ne contrôlez plus tout. Il faut être capable de faire machine arrière.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire