mardi 28 février 2006

Conférence David Weinberger

J'étais ce soir à la conférence organisée par Guillaume (dans le cadre de ses activités chez Edelman). L'invité vedette était David Weinberger (My godness, it has been so long since I haven't heard such an accent).



Pour ceux qui ne connaîtraient pas, David Weinberger est l'auteur du livre "The cluetrain manifesto" (j'ai pas lu, mais il paraît que c'est une très bonne prospective de ce qu'est le Web et de ses évolutions, notamment ses impacts sur la communication, le marketing...).



La présentation sur ce que ne sont pas les blogs (l'angle déjà est intéressant), sur ce qui est en train de changer, ce passage à un marché de dialogues, la nécessité de s'ouvrir dans ses actions de communications et ses interactions avec ses clients, prospects, partenaires... tout cela était impeccablement précis, et j'aurai du mal à vous retranscrire le fond (et la forme) avec la même intelligence. Je suis sûr que d'autres s'en chargeront sûrement très bien puisque j'ai pu (re)croiser Henri, Jacques (le trackback), Versac...   



Si je retiens toutefois un postulat, c'est le suivant : "le Web = des liens" - ce qui a permis à Philippe (je ne donne pas son blogz, il m'a dit que c'était encore top secret...) de nous donner la traduction anglaise de l'expression "pas de bras, pas de chocolat", ie. "no links, no web". C'est bête comme postulat (comme souvent tous les postulats), mais cela remet en cause plein de choses : combien de liens dans les sites des médias traditionnels vous conduisent hors de leur site ? Et après, on va dire que ce sont les blogueurs qui sont narcissiques... Proposez-vous des liens vers vos "concurrents" ? ceux qui proposent un point de vue différent du vôtre ? (discussions intéressantes avec une responsable de blog de la mairie d'Asnières à ce sujet...).





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire