mardi 14 février 2006

Le contre-pied de Carlos Ghosn

Tout le monde l'attendait sur le thème du cost killer, le sabreur de têtes (surtou qu'après son stage au Japon, il y avait tout à craindre du maniement du Katana).



Mais pas du tout. Carlos Ghosn propose une stratégie inverse. Grosso modo (et très grosso modo) il a une entreprise qui a 10 personnes, qui produit des ventes de 100 et une rentabilité de 10 points. On lui explique (XLS à l'appui) que pour produire 100 tout en conservant sa rentabilité, il peut se suffire de 5 personnes... C'est en général la pratique courante dans le milieu des affaires : "on est trop de monde pour faire ce que l'on a à faire". Il n'avait jamais été proposé de faire l'inverse et de dire : "puique nous sommes plus qu'il ne faut, nous pouvons chercher à faire plus qu'il ne faut". Donc Carlos Ghosn propose (toujours grosso modo) : "avec mes 10 personnes, nous allons produire 200 et conserver notre rentabilité...



Si cette stratégie aboutit, on peut espérer que les lectures de plans d'entreprises se modifient quelque peu et que l'on assiste à des volontés de développement stratégique plus ambitieuses que ce que l'on peut connaître jusqu'à présent.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire