vendredi 31 mars 2006

le Web 2.0 à l'assaut des banques

Difficile de donner une définition de ce qu'est le Web 2.0 (d'autant que tout créateur d'entreprise plus ou moins sur le Net en ce moment se revendique du Web 2.0... ça devient une adjectif obligatoire pour aller chercher des sous-sous).


Pour ma part, j'aime assez résumer la situtation en disant que l'on a affaire à des services participatifs (le terme rézocial m'était venu à l'esprit en discutant avec Henri - j'espère qu'il en fera bon usage...) : les créateurs mettent à disposition d'utilisateurs des services ou des outils qui permettent à ces utilisateurs de produire le contenu et de se connecter les uns les autres. Après tout est question de services : cela peut être pour partager des videos, des photos, des avis sur les livres, les films, les gens  même (principe de cooptation développé par Jobmeeters par exemple).


Les idées concernant les services pour lesquels les gens privilégient une communauté ne manquent pas...


Ainsi, on peut imaginer de mettre en relation des gens pour ce qui touche à l'emprunt bancaire. Je vous invite à visiter Prosper qui permet de rapprocher emprunteurs et prêteurs, avec un système d'enchères sur le taux que vous allez accorder à votre prêt. Vous n'êtes pas obligé de prêter toute la somme demandée par l'emprunteur. Prosper se charge de compiler les meilleures offres de taux pour proposer à l'emprunteur le meilleur taux global, et gère les remboursements...


Alors du souci pour les banques ? Une opportunité d'élargir sons cercle pour des opérations de "Love Money" (l'argent prêté par des proches lors des premiers besoins de financement, que le banquier ne veut pas comprendre, sauf à vou hypothéquer votre âme) ? Une opportunité pour le micro-crédit ?


Tags: ,




D.A.R.E

Le Droit Au Rasage Extravagant J'adore cette campagne pour Wilkinson...





dad-www.dare-wilkinson.com

Vidéo envoyée par jeannasr

Tags: , ,






Sociologie de l'histoire

Je trouve qu'il y a énormément d'étudiants en sociologie et en histoire qui occupent le devant de la scène à l'occasion de ces agitations d'étudiants (poil aux dents).


Est-ce que les horaires des cursus en socio ou histoire ne sont pas trop légers pour laisser autant de temps aux étudiants, qu'il baguenaudent ainsi ?


Est-il bien nécessaire d'avoir autant de futurs historiens ou sociologues ? ça amène à quoi comme métier ?


Les historiens étudiants passent trop de temps à regarder en arrière à se dire que quand la France était une grande puissance, c'était bien. Les sociologues étudiants ne se sentent pas directement impliqués dans les combats qui sont à mener. ben oui, ils ont besoin de prendre du recul pour bien comprendre notre société.


Ca serait peut-être bien de former des gens au commerce (pas uniquement à la stratégie macro-marketing d'une entreprise du CAC40) ou aux nouvelles technologies. Peut-être qu'on aurait des étudiants mieux dans leur époque et dans leurs peaux ?


Tags: , ,




mardi 28 mars 2006

Relais de pubs

Le développement de la video bat son plein... Il est ainsi facile à partir de son téléphone (dernière génération quand même) de filmer et de stocker son film sur un service comme www.dailymotion.com (VpodTV quand tu veux !). Ce qui est assez impressionnant, c'est :



1 - le fait que tout un chacun puisse relayer des films trouvés par ailleurs. J'ai ainsi été informé que la pub pour le RAV4 de Toyota était bonne. En faisant une recherche sur RAV sur Dailymotion, je suis tombé sur cette page :



Rav4



Pleins de gens ont donc trouvé cette pub excellente et l'ont relayé sur leurs compte, sur leur blog...etc. Comme je le fais ci-dessous pour vous permettre de regarder ce film.



 




rav4
Vidéo envoyée par Suingomat
Après les voitures réservées aux hommes, les voitures réservées aux femmes... la voiture qui met tout le monde d'accord (ou presque)


2. Si l'affaire est bonne pour Toyota, elle l'est un peu moins pour les médias TV qui perdent là quelques spots de diffusion. Elle est encore plus mauvaise pour les acteurs, les musiciens...etc. qui sont normalement rémunérés en droits d'auteur...


En plein débat sur le contrôle des téléchargements musicaux, cela ne rend que plus obsolète le travail législatif.


Tecnorati Tags :



lundi 27 mars 2006

AXA rachète les Skyblogs

En voilà une nouvelle qui va faire parler pendant quelques jours ... C'est La Tribune qui tire en premier.



"Le fonds d'investissement de l'assureur achète 80% de la radio préférée des ados et de son colossal site Internet sur lequel les jeunes tiennent leurs journaux en ligne."



AXA met ainsi la main sur un futur portefeuille de clients (les 15-24 ans), majoritairement regroupés sur les Skyblogs : "selon le classement établi par Cybermétrie, le site Web de Skyrock est arrivé très loin en première position en France en février, avec 115 millions de visites... A titre de comparaison, le sites des Pages Jaunes, en deuxième position, a reçu 57 millions de visites."



C'est à ma connaissance la première opération du genre, mais qui risque de pas mal faire bouger dans le Landerneau, alors que depuis des mois les banques et assurances multiplient les dispositifs pour recruter cette cible à coups de sites permettant de gagner des MP3, des lecteurs MP3, des voyages... AXA a eu l'intelligence d'aller acheter l'abribus où se regroupent les jeunes après l'école. Reste à espérer que AXA adopte surtout la stratégie de l'ombre et laisse faire... autrement, il est à craindre que les jeunes ne tarderont pas à changer de Hall d'immeuble.





Enfin une manifestation utile

Nous allons sûrement en baver ce mardi 28 mars puisque tout le monde a décidé de descendre dans la rue. Tout cela pour lutter contre ce projet ma ficelé et mal expliqué à une jeunesse dont le rêve n'est plus désormais de changer le monde, mais de pouvoir accéder à la propriété. Oui, il paraît que le CPE ne permettra pas d'obtenir un crédit auprès de son banquier. Si jeunes et déjà si vieux...


Pendant ce temps-là : "Entre 500 000 personnes, selon la police, et un million selon les organisateurs ont manifesté samedi 25 mars à Los Angeles pour réclamer une amnistie pour tous les immigrés clandestins et protester contre un projet de loi de réforme de l'immigration qu'ils qualifient de "raciste"."


(...) La marche à Los Angeles, après celles organisées vendredi à Phoenix et Atlanta, marque une montée en puissance de la mobilisation contre le projet de loi sur l'immigration qui sera examiné au Congrès à partir de la semaine prochaine. Ce texte, approuvé par la Chambre des représentants, prévoit la construction de clôtures sur un tiers de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique et des sanctions contre les employeurs embauchant des travailleurs clandestins. S'il est adopté, vivre illégalement sur le territoire américain deviendra un crime."


Qu'est-ce que vous dites de ça ?


Tags:




vendredi 24 mars 2006

C'est de peer en peer

Lu dans La Tribune : les députés ont adopté la semaine passée l’amendement 150, surnommé par les socialistes « amendement Vivendi Universal ». Il stipule « qu’est puni de trois ans d’emprisonnement et de 300.000 euros d’amende le fait de mettre à la disposition du public ou de communiquer au public, sciemment et sous quelque forme que ce soit, un dispositif manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’oeuvres ou d’objets protégés ».



Cela veut clairement dire que si vous travaillez sur un projet de logiciel facilitant le partage d'informations, vous vous mettez en position de hors la loi.



Alors que l'on nous bassine de discours sur la nécessite de favoriser l'innovation, ce genre de mesures me surprend (pour rester poli). Encore une fois, il semble que le problème soit pris à l'envers et qu'afin de protéger les baronies du secteur, incapables de s'adapter aux nouvelles donnes en imaginant de nouveaux modèles économiques, on préfère se brider volontairement.  Allez, je vous la joue grandiloquent : "Le refus de l'innovation est le père de l'exclusion".





jeudi 23 mars 2006

Finalement, c'est simple le web

Au cours du déjeuner de ce midi, mon interlocuteur m'en a sorti une bien bonne :



"Finalement, le web, ça se termine toujours par un formulaire !"



Effectivement, on a beau prévoir de la video, du Flash, du texte, de l'image, du son, de l'accès sécurisé... etc. on finit toujours par remplir un formulaire que ce soit pour demander à rester en contact ou obtenir des informations, ou pour participer ...



Merde, j'ai loupé le débat

... et je me retrouve dedans !



Au départ est cette note chez PointBlog (qui me "link") posant le débat de savoir si les opérations réalisées par des Marques consistant à offrir en avant première des produits aux gens qui ont des blogs, ou autres sites très réactifs à la publication facile, sont des opérations de communication ou de la manipulation. En fait, j'ai découvert qu'il y avait débat via la note d'Eric qui pensait pouvoir détacher complètement son écriture de son activité professionnelle, tout en écrivant sur une matière qui fait partie de son univers professionnel (effectivement, ça doit perturber). A la lecture de la note d'Eric, j'ai mis un gros commentaire. C'est en cliquant sur un lien de sa note que j'ai découvert la note de PointBlog.



Je vais lire la note en détail chez PointBlog et je reviens...



A y est.


Puisque PointBlog me cite à propos de l'opération Wonka. Oui, j'ai reçu un DVD (mon dieu, faut-il le déclarer au Fisc ?). Voilà comment cela s'est passé. Je connais bien Emmanuel de Culture Buzz qui m'a sollicité, sachant que j'avais des enfants. Alors, j'ai accepté de jouer le jeu de l'influence : 1. parce que le film est bon (on avait été le voir en famille) 2. parce que l'opération est sympa. Il peut essayer de me proposer de la crème auto-bronzante, je ne pense pas que cela m'intéressera...


Pour le reste, je renouvelle ce que je disais en commentaire chez Eric :


"Alors, solliciter l'avis des blogueurs en leur offrant des avants premières de produits. Bien sûr ! Les focus group n'apparaissent pas avec les blogs. Mais il est vrai qu'une critique dans un focus group est beaucoup plus discrète. Ayant pour ma part reçu en avant-première un livre sur le malaise en entreprise, je ne me suis pas privé d'indiquer que cela manquait de fond, tout en précisant que c'était un sujet sur lequel j'avais déjà réfléchi; donc que j'étais en attente de plus d'informations que ce que proposaient les auteurs... Qu'y puis-je ? Aux entreprises de faire des bons produits ou de savoir réagir dans le cas contraire. Si cela peut permettre de tirer les choses vers le haut, ce n'est pas un mal. "


Pour ce qui est du point de vue de Point Blog sur la manipulation, il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles (oui, je sais, il y a toujours cette phrase d'Ogilvy je crois qui se termine par : "... mais n'oubliez pas qu'ils le sont !").


Ayant publié il y a peu cette note sur le comportement des jeunes (16-34 ans) vis-à-vis des médias, je suis pour ma part confiant dans l'utilisation des médias par les jeunes (plus d'ailleurs que la ménagère de TF1 qui voyeurise le rideau de Bataille_et_Fontaine).


Sur ce, je pense que je vais éviter de mettre les pieds dans ces débats qui me paraissent un peu stériles et empreints d'une espèce de jalousie malsaine... Il y a suffisamment de débats plus importants à traiter en France sur le plan social et politique.


Cf. le site Pourquoi Pas ?


Cf. le site Le_Vigilant, initiative personnelle que je lance avec quelques camarades.



mercredi 22 mars 2006

Pour comprendre les jeunes

Je vous renvoie sur la synthèse de l'étude réalisée par Yahoo! et Ipsos Media relative à la nouvelle manière de consommer et produire de l'information des 16-34 ans (l'étude parle la i-génération). 



http://www.lettredumarketing.com/2006031603.shtml



A noter :



- 71% de la i-generation produit du contenu sur le web;
- 77 % des personnes interrogées déclarent en effet consulter conjointement les medias traditionnels et Internet;
- Sur Internet, la i-generation s’informe sur l’actualité depuis les portails d'information (65%), les sites de presse en ligne (65%) et aussi les forums (57%) et les blogs (42%);
- 1/3 seulement des 16-34 ans (34%), a confiance dans le contenu disponible dans la presse comme sur Internet. La radio et la télévision ne recueillent que 28% et 25% de la confiance des personnes interrogées (Nota perso : tout n'est pas perdu !);
- 28% considèrent qu'Internet leur permet de se forger une opinion de façon plus indépendante que les médias classiques;
- Ainsi 71% des 16-34 ans consultent les forums de discussion, et 60% s'y expriment. 61% de la i-generation consultent les blogs et 38% y postent des commentaires. 20% ont leur propre blog.



mardi 21 mars 2006

L'Art de se lancer

Selancer J'avais déjà évoqué le site de Guy Kawasaki comme (très) intéressant à lire pour ceux qui s'intéressent à la création d'entreprises. Entrepreneur lui-même, désormais VC, Guy K intervient dans des séminaires et publie...



Son livre "L'Art de se lancer" vient de paraître en français dans le texte (traduit par Marylène Delbourg-Delphis). C'est un livre qui se positionne entre les ouvrages consacrés à la théorie (le plan de financement, le business plan...Etc) et les ouvrages consacrés au management (une fois que c'est parti et que le stagiaire que vous croisez dans l'ascenceur ne sait même pas qui vous êtes).



Vous y trouverez du pratico-pratique concernant la manière d'assurer ses présentations, ses recrutements, ses relations avec des investisseurs... etc.



Dès que je le reçois et que je l'ai lu, je vous en dis plus.



La barbe !

Combien de lames sont nécessaires pour un rasage parfait ?



Vous avez certainement (je m'adresse aux messieurs) démarré avec 2 lames (la première lame tranche le poil, la deuxième lame tranche le poil). Comme vous êtes in, vous avez sûrement succombé aux 3 lames (alors la première coupe le poil, la deuxième change de fonction pour soulever le poil qui résiste et la troisième vient lui couper la tête - alouette).



Si vous le souhaitez, vous pouvez désormais passer à 4 lames avec le nouveau Quattro de Wilkinson (alors la première lame coupe le poil, la deuxième prévient le poil qui résiste qu'il doit se rendre - première sommation, la troisième lui précise que c'est sa dernière chance de se rendre - deuxième sommation, la quatrième fait feu). Vous noterez que nous pouvons jouer à Wolverine désormais avec un outil fait de titane...



Allez, encore un peu de patience, dans quelques mois débarque le cinq lames (bon là ça devient compliqué d'expliquer : alors la première lame coupe le poil - à moins qu'elle ne fasse une première sommation; la deuxième lame prévient le poil résistant qu'il va mourrir - ou alors fait la première sommation; la troisième lame le tire vers le haut - ou alors fait la deuxième sommation, sauf évidemment si la première sommation a été réalisée par la première lame, dans ce cas là, elle coupe le poil; la quatrième lame doit sûrement faire une ultime sommation - ou alors elle commence à attaquer le germe du poil du lendemain; la cinquième lame prévient le poil renaissant qu'il va mourrir demain...).



Ouf ! Et tout ça d'une main.





lundi 20 mars 2006

Risquicité

Néologisme barbare tendant à expliciter la capacité à gérer le risque. Et oui, cette notion n'existe pas dans la langue française. Ce qui peut expliquer bien des choses.



La tendance est donc de plus en plus forte de réduire le risque, de gagner à tous les coups. Pas la peine de revenir sur le CPE en matière social...



Pour ce qui concerne la relation client, la mode se profile de rendre le consommateur gagnant à tous les coups. On assiste ainsi à l'aparition d'offre construite sur l'alternative "ou vous êtes content, ou vous n'êtes pas content, mais dans ce cas on vous rembourse, donc vous êtes content".



C'est sans risque, indolore...





dimanche 19 mars 2006

Je le crois pas ...

J'ai stoppé depuis quelques temps tout abonnement aux hebdomadaires français.  Trop nombrilistes, trop donneurs de leçons, trop fainéants (abus de marronnier : les meilleurs écoles, les salaires, les hôpitaux...). J'y reviendrai mais pour ce qui est de l'actualité brute, on en est bombardé à longueur de temps et avec les blogs j'ai découvert des éditorialistes qui sont souvent bien meilleurs que ce que l'on trouve habituellement dans la presse. 



Newsweek est donc à l'essai depuis quelques temps et je ne suis pas décu.
1. ça fait du bien à mon anglais 2. les dossiers traités sont variés et parlent de ce qui se passe sur la planète. 3. comme c'est américain, je reste en veille critique à la lecture.



Malheureusement,cette semaine, nous avons le droit à une couverture sur Villepin et le regain de nationalisme (et oui, un mot qu'on pourrait croire oublié) en France, mais également en Europe, avec une analyse des opérations d'entreprises européennes cherchant à se développer dans d'autres pays européens et étant bloquées par des "magouillages" d'état... Triste Europe. Newsweek met par ailleurs très précisément le doigt sur la façon de faire des politiques en France. Des discours d'un côté, des actes de l'autre. Ainsi, lorsqu'on nous parle de patriotisme économique (oui, parler de nationalisme économique serait trop explicite. Et pourtant, c'est bien ce qui se passe) pour expliquer le mariage en moins de 24 heures (Villepin se prend pour Jack Bauer ou quoi ?) de Suez avec GDF, en fait, l'opération permet de privatiser GDF puisque la part de l'Etat descend ainsi à 35% (il me semble). Pour ma part, cela ne me dérange pas (que GDF soit privatisé). Ce qui me choque, c'est la focuserie généralisée pour avancer...



D'un autre côté, quand on voit le bordel (pas d'autres mots) des réactions au CPE, il ya de quoi comprendre cette spécificité française d'abuser de machiavel (et accessoirement de vaseline) en politique. Tout y est. Des acteurs qui ne lisent pas le projet. Des acteurs qui lâchent les mots qui font non sens actuellement : libéral et précaire. Si vous n'êtes pas d'accord avec un projet, ne cherchez plus à débattre, à argumenter, à proposer des solutions alternatives... Contentez-vous de dire simplement : "ce projet est libéral et favorise la précarité !". La Tanguy génération va connaître des lendemains difficiles.



J'ai bien une solution pour sortir de la crise européenne vers laquelle nous nous dirigeons et ce problème des Français qui veulent tous devenir une garantie d'emploi à vie. Proposons à l'Europe que les Français se chargent de l'administration européenne. Ce serait drôle si ce n'était dramatique...



mercredi 15 mars 2006

Mobile dès maintenant

N'en déplaise à ceux qui trouvent que tout cela va un peu trop vite, je pense que cela va s'accélérer encore un chouia... Le mobile rentre de plein fouet dans les stratégies marketing et les usages des consommateurs.



J'avais parlé de La Gazette du Buzz qui pointait les nouveaux usages chez les jeunes...
Henri Kaufman a découvert des puces qui grattent.
Pascal Amiel s'imagine en train de profiter des offres "si vous trouvez moins cher ailleurs, on vous rembourse" - et avec son téléphone, on peut facilement naviguer et trouver moins cher ailleurs.



L'intérêt que l'information soi présentée et relayée par des personnes comme Henri ou Pascal vient de leur position sociale (patron d'agence de marketing ayant l'oreille de quelques grands comptes). L'évangélisation à ce niveau est forcément écoutée (et entendue) chez les grands comptes.



vendredi 10 mars 2006

Portes ouvertes chez Ketchum et débat...

Dsc00012 Pause-déjeuner chez Ketchum ce jeudi 9 mars, à l'invitation d'Eric à l'occasion de la journée portes ouvertes de son agence. Dans un grand hall, Ketchum met ainsi à disposition des journalistes, d'autres clients... 18 de ses clients qui se présentent chacun dans un espace qui leur est propre. Initiative très intéressante : tout sous la main pour les journalistes, valorisation réciproque des clients et de l'Agence, rencontres des clients entre eux (la grande famille autour de Ketchum)...



La cerise sur le gâteau (et là, on prend conscience que les RP c'est un métier), c'est bien évidemment d'organiser dans le même temps à midi une rencontre autour d'une thématique sur les blogs et de convier volontairement des blogueurs motivés (Mry, Loïc, Henri... pour ne citer que les plus connus) et des gens plus sceptiques. Le débat est ainsi animé, et les blogueurs en parlent (enfin, au moins moi. Je n'ai pas été voir chez les autres, mais nul doute qu'il doit y avoir quelques notes...).



Apparté 1 : Oriane Garcia était invitée. Créatrice de Lokace (un des premiers moteurs de recherche sur le Net français), créatrice de Caramail (premier outil de messagerie sur le Net français)... belle, jeune, intelligente (ses interventions ont à chaque remonté le niveau de discussions), riche. Je ne sais pas si elle a unb blog, si vous en connaissez l'adresse, je vous remercie de la communiquer.



Apparté 2 : J'ai croisé Jérôme Bonaldi... Un peu plus tard dans l'après-midi arlos que j'étais en clientème, lorsque j'ai voulu lancer une animation Flash pour appuyer un discours, il ne s'est rien passé sur mon ordinateur. Impossible de lancer l'application, ce qui n'était jamais arrivé. Incroybale cet effet Bonaldi. Il est contagieux en plus.





jeudi 9 mars 2006

Le CV anonyme : tartufferie...

Je vous renvois chez Altaide (http://altaide.typepad.com/jacques_froissant_altade/2006/03/le_cv_anonyme_e.html) pour un commentaire complet, avec références de presse, sur l'inscription du CV Anonyme dans le Code du Travail...



Jacques soulève des questions pratico-pratiques sur la manière de faire le lien entre un CV intéressant et la personne, mais le point qui me paraît le plus intéressant est celui-ci : "- Qu'est ce qui empéchera un recruteur de continuer ses pratiques discriminantes quand il aura un candidat en face de lui ? Il fera déplacer un candidat, le recevra quelques minutes pour faire genre, lui donnera un refus vaseux, et retour à la case départ !"



Je pense que c'est concrètement ce qui risque de se passer. Ce n'est pas tant que les gens ne soient pas qualifiés, mais surtout que les Français n'ont toujours pas compris que la mixité culturelle est une réalité, qui ne se limite pas au sport (de là à ce qu'ils comprennent que c'est une opportunité, ce sera pour le siècle prochain...). Et qu'on se le dise, le racisme en France est une réalité - inavouée, et inavouable, mais bien présente. Possible d'ailleurs que ce système confirme cet état de choses. Celui qui n'était jamais convoqué (notre ami Aziz qui est Bac+5 dans les premiers de sa promo...), sera convoqué. Mais in fine, il y aura toujours probablement un truc qui cloche. Et, je ne suis pas certain que cela améliore les choses sur le long terme.



mardi 7 mars 2006

Petit racisme à la française...

L'évènement que vous n'avez pas pu louper est l'annonce par TF1 du remplacement pour la période estivale de PPDA par Harry Roselmack. Banal comme info, non ? En fait, ce non-évènement devient un évènement étant donné que M. Roselmack est d'origine martiniquaise. Donc, il est noir. Et en France, cela fait débat.  Et il faut entendre ce que j'ai entendu sur Europe 1 ce soir de la part de bons Français qui sous couvert de défendre Thomas Hugues - évincé pour l'occasion, avaient du mal à contenir leurs petites pensées... beurk.



Alors que la voix-off de la version américaine de "La marche de l'Empereur" est assurée par Morgan Freeman et que personne n'en a parlé.



Ah! les jeunes

Selon une enquête récente menée par Lycos et Ipsos : 40 % des jeunes interrogés affirment qu'ils ont le pouvoir d'influencer une marque grâce à Internet. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à préférer les sources d'information alternatives (blogs, bouche à oreille) au détriment des médias traditionnels pour recevoir des messages commerciaux. Soucieux de capitaliser sur cette expertise communautaire, le portail vient de lancer trois packages publicitaires (offre sponsoring, offre virale officielle et virale underground) qui permettent à une marque d'infiltrer ces nouveaux services "affinitaires".



Lycos (qui se rappelle du Labrador ?) semble s'être dit : "c'est raté pour cette décennie, je me refais à la prochaine..." Certainement en s'inspirant de ce qui se passe aux Etats-Unis avec MySpace.



J'avoue que quand je regarde comment se comporte ma fille, je reste convaincu de la pérennité de Google (Gougle). Par contre, je me pose des questions pour Skype - les pré-ados utilisent MSN Messenger et une adresse hotmail.





samedi 4 mars 2006

Benetton, toujours un style de vie d'avance

Comme je discutais l'autre soir, nous échangions sur ce que j'explique dans cette note. Mon interlocuteur m'expliquait alors que Benetton avait été précurseur il y a plus de 15 ans sur ce genre de démarches. Avec le produit, Benetton vous présentait le style de vie associé, les valeurs rattachées... mais c'était il y a plus de 15 ans, donc tout cela ne pouvait se faire qu'au travers des médias traditionnels (campagnes pubs en Print, éventuellement en film, magazine...).



Du coup, je suis allé voir ce que proposait désormais Benetton, par rapport à ces nouveaux sujets de blogs et de réseaux sociaux sur Internet.



Benetton a mis en place le site : http://www.benettontalk.com où l'on parle de tout, sauf des produits Benetton. J'entends déjà les contradicteurs en charge du marketing dans les entreprises : "oui, mais c'est Benetton. Nous c'ets pas pareil..."
Effectivement, si vous n'avez rien à dire et partager avec vos clients, ou futurs clients, continuez à les fidéliser à coup de bons de réductions.



mercredi 1 mars 2006

ça marche tout seul (la suite)

Je complète la précédente note puisque j'avais promis une explication. Il se trouve qu'entre-temps, le sujet s'est affiné...



Le principe est simple :



J'ai un compte sur Newsgator où je collecte (veille) des flux RSS provenant de blogs, de sites d'informations...etc.
Je me suis aperçu que Newsgator proposait, au niveau des options Emplacement, la possibilité de disposer d'un petit script que l'on peut ensuite copier/coller dans n'importe quelle page HTML afin d'obtenir une remontée automatique des x derniers titres et débuts de notes des flux RSS de votre compte Newsgator. D'où la présentation des titres dans la note de la dernière fois...



La réaction de Guillaume en commentaire s'explique par le fait que nous avions discuté du site CEO Bloggers Club qu'il a mis en place. Le site est ouvert en contribution à l'ensemble de ses membres. Mais il y a peu de mouvements... Comme je disais à Guillaume, tout le monde a déjà son(ses) blog(s), son(ses) activité(s). Pas évident dans ce cas d'en rajouter. C'est alors qu'est venue l'idée : puisque tous les membres ont un blog, il faudrait récupérer les flux RSS de chacun d'eux et que cela constitue le contenu du site.



Voilà, une solution existe à partir de Newsgator.



Le problème avec cette solution, c'est que si je veux bâtir un flux différent qui serve de "veille" à l'aide d'autres sources, je dois créer un nouveau compte sous Newsgator.



Et voilà t'y pas que je suis tombé sur http://www.feeddigest.com/
Je vous le dis tout de suite, c'est encore mieux. Vous pouvez générer autant de Flux RSS que vous le souhaitez (les 5 premiers sont gratuits) à partir de différentes sources RSS (vous me suivez). Le flux RSS que vous venez de créer peut servir à alimenter votre site, une note, une page... à l'aide de scripts à copier/coller où vous voulez. A noter que si votre site tourne en php, vous pouvez récupérer le contenu de votre flux dans le source de votre page (y a bon pour le référencement).



Cas de mise en pratique :
- Mise en place sur la page d'accueil de www.latinanews.com d'une rubrique de dépêches relatives à l'Amérique Latine provenant de différents media
- Mise en place sur la page d'accueil de www.bosphorenews.com d'une rubrique de dépêches relatives à la Turquie provenant de différents media



Avec cette note, il y en a plein qui vont encore me prendre pour un informaticien. Je vis avec mon temps, c'est tout :D