vendredi 12 mai 2006

Vous êtes tous de gros bêtas

Avant, pour lancer un produit, on faisait des maquettes ou des prototypes - et surtout, on essayait de ne rien montrer à ce stade. Auparavant, on faisait éventuellement une étude de marché. Le problème avec les études de marché, c'est que vous ne pouvez pas étudier ce qui n'existe pas encore... donc, dès lors qu'il s'agit d'un produit de rupture, vous êtes marron. Ensuite, vous organisiez un panel. Cela vous permettait d'ajuster pour ensuite vous attaquer à votre coeur de cible à grands renforts de RP, de publicité...


Maintenant, on lance des pré-sites qui vont expliquer qu'on va bientôt lancer un site. Ce site sera toutefois une version bêta accessible à un premier panel de futurs prospects/clients. On va donc vous solliciter pour devenir bêta-testeur. Pensez à Wikio, Feedback2.0, toute la collection de services Google...


Et tout le monde rêve de devenir un bêta. Ca stimule la fibre "j'ai fait partie des pionniers", "je fais partie des initiés qui savent ce que seront les produits ou services de demain". Mieux encore, cela vous permet de dire "j'y étais", "jai participé à cette aventure depuis les débuts"... "leur succès, c'est un peu grâce à moi". Bref, on commence à former le futur consomacteur qui, en coopérant au montage du projet, va s'approprier le produit et pouvoir en devenir le premier ambassadeur.


C'est un peu la philosophie de Feedback2.0 qui va proposer aux entreprises des plates-formes dédiées pour que les utilisateurs puissent prendre la parole, et se noter entre eux. C'est également l'idée sous-jacente de Buzz Paradise qui en affinant au maximum le profil de ses membres (et on affine son profil puisqu'on veut faire partie des élus qui recevront en avant première le produit de demain) peut proposer aux entreprises qui le souhaitent de disposer de bêta prescripteur hyper qualifiés et hyper actifs. Soit dit en passant, si ces 2 boîtes venaient à discuter ensemble (Emmanuel, si tu me lis !), cela créerait quelque de très puissant.
A la limite, si vous ne savez pas à qui s'adresse votre produit ou votre service, ce sont vos futurs utilisateurs qui vont vous le dire, en vous précisant les modifications nécessaires pour qu'ils adhèrent complètement. Il vous suffit (mais c'est sûrement cela le plus difficile) de les écouter.


Mais bon, tout cela n'est réservé qu'à la petite communauté d'utilisateurs d'Internet. A moins que...


Tags: ,




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire