vendredi 30 juin 2006

Nouvelle forme de liens sponsorisés

A la lecture de l'article dont je parlais précédemment (cf. mé kes ki raconte ?), j'ai été interpellé par 2 liens nouveaux sur les mots Samsung et téléphone. Les mots sont présentés avec un double soulignement et lorsque vous passez la souris dessus, une annonce publiictaire apparaît sous forme d'infos-bulles, qui vous permet ensuite de partir chez l'annonceur.

Ce produit, IntelliTXT, est proposé par la société Vibrantmedia

Je trouve cela intéressant :

- une nouvelle forme de lecture (double souligné) pour expliciter qu'un mot est un lien sponsorisé (il y avait eu jusqu'à présent des tentatives pour mettre des liens sponsorisés sur des mots dans des textes, mais cela avait un peu agacé à l'époque, les liens étant confusants entre les liens de renvois pour plus d'informations et les liens commerciaux. Dans le cas présent, c'est clair.
- la présentation de l'annonce sous forme d'info-bulle : simple, non intrusif et clair.

Je n'ai pas encore eu le temps de regarder en détail comment cela fonctionne concrètement pour intégrer ces annonces dans les textes que l'on peut écrire sur des sites d'informations, mais je pense que cela vaut le coup de creuser.




mé kes ki raconte ?

Titre un peu sous forme de SMS version Skyblog... J'ai pensé à ça après avoir reçu d'un collègue ce lien concernant la sortie de téléphone HSDPA (???).

J'avoue que l'article est intéressant, notamment au niveau des visuels (voir ci-contre). Mais quand je lis : "Samsung vient de dévoiler son dernier téléphone HSDPA (3.5G), le SPH-W2100. Plutôt réussi, ce téléphone est compatible DMB, dispose d'un APN de 2MegaPix et de beaucoup d'autres fonctionnalités (lecteur MP3 et fonctions multimedia). Ce téléphone est également DBDM (Dual Band Dual mode) ..."

J'avoue que j'ai un peu de mal à suivre. Je ne suis pas certain que ces communications sur des normes techniques favorisent l'émulation autour de ces nouveaux services qui sont en train de faire évoluer le téléphone mobile de la même manière que le téléphone fixe a pris un coup de vieux il y a quelques années.

HSDPA, 3G, WAP, GPRS ... à quand les téléphones SDMH (Système de Détection de Mauvaise Haleine...).



mercredi 28 juin 2006

Faut-il se désabonner ?

On a coutume d'entendre dire qu'un client acquis coûte moins cher qu'un prospect (qu'il faut d'abord chercher, cibler, appâter, convaincre...).


Pourtant, je n'ai pas le sentiment que l'on fasse grand cas des clients existants, exception notable de Canal+ qui organise une offre fonction de votre ancienneté. Je sursaute toujours lorsque j'entends des offres promotionnelles réservées aux futurs nouveaux clients. J'en profiterai bien, moi, de ces nouvelles offres.


Mieux ! Lorsque l'on se désabonne d'une offre de services (magazine, téléphonie, internet...etc.), on ne tarde pas à recevoir peu de temps après des propositions toujours plus alléchantes avec cadeaux, primes, remises... 


Alors, il faut se désabonner pour se sentir "aimé" ?


Tags: , ,




mardi 27 juin 2006

Le problème de la censure

Le problème de la censure (ou des informations incomplètes), c'est que cela vous prive des informations essentielles qui vous permettent de vous faire votre propre opinion. Un exemple ci-après avec une chanson célèbre qui paraît bien innocente à l'origine, mais dont vous avouerez qu'une fois censurée, elle prend une toute autre couleur... Alors, l'auteur, vous retrouvez ?



J'ai la biiiiip   qui me démange,

Alors je gratte un p'tit peu.

Ça me soulage et ça s'arrange

Mais ça fait pas très sérieux.

Pardonnez-moi, c'est très étrange,

Ça me prend là où ça veut.

C'est la biiiiip   qui me démange,

Alors je gratte un p'tit peu.



J'aurais pu, c'est héréditaire,
Être officier d'Etat major,
Archevêque ou vétérinaire,
Clerc de notaire ou chercheur d'or.
Le hasard et la génétique
En ont voulu tout autrement.
J'ai mis les doigts dans la biiiiip,
Et c'est ainsi qu'à présent...


J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Ça me soulage et ça s'arrange
Mais ça fait pas très sérieux.
Dans l'industrie, l'électronique,
Le commerce et les assurances,
J'avais des dons pour la pratique,
Oui, mais côté références...


J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Ça fait du bien dans les phalanges,
Mais ça fait pas très sérieux.
Y a rien à faire pour que ça change,
Faut se faire une raison.
J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors j'écris des chansons.


J'ai appris à lire, à écrire
Et je compte sur mes dix doigts
Pour composer de doux délires
À partir de n'importe quoi.
Ne croyez pas que je m'amuse,
Que je cours après les honneurs.
Si je taquine un peu la muse,
C'est pas pour les droits d'auteur.


J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Ça me soulage et ça s'arrange,
Mais au bout d'une heure ou deux,
Quand je me prends pour un artiste,
Ça donne un résultat miteux,
Ça me rend profondément triste,
Et quand je suis malheureux...


J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Ça me soulage et ça s'arrange,
Mais c'est un cercle vicieux.
Y a rien à faire pour que ça change,
Faut se faire à cette idée.
J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors j'essaie de chanter.


J'ai consulté un spécialiste
Pour me guérir, mais sans succès.
Il m'a dit "Si le mal persiste,
Essayez de prendre un cachet."
Avant même que je le comprenne,
J'étais déjà dev'nu biiiiip,
Et c'est pour ça que sur la scène,
Entre les deux projecteurs...


J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Ça me soulage et ça s'arrange
Et si c'est pas très sérieux,
C'est la plus belle leçon d'musique
Que j'ai reçue depuis toujours;
C'est la meilleure thérapeutique
Quand j'ai des chagrins d'amour.


J'ai la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Ça me soulage et ça s'arrange
Et quand je serai très vieux,
À ma mort, je veux qu'on m'installe
Avec ma biiiiip à la main.
Si vous voyez ma pierre tombale
Qui gigote à la Toussaint...


C'est la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu
Dans les nuages avec les anges
Et tout là-haut dans les cieux.
Pardonnez-moi si ça dérange :
Ça me prend là où ça veut.
C'est la biiiiip   qui me démange,
Alors je gratte un p'tit peu.
Y a rien à faire pour que ça change,
Et si, dans un jour ou deux,
Y a la biiiiip   qui vous démange,
Alors c'était contagieux


lundi 26 juin 2006

Délits d'initiés

Je reviens sur l'affaire d'EADS et plus particulièrement de Noël Forgeard sommé de s'expliquer sur la vente d'un paquet d'actions à un moment où le
cours de la société était au plus haut, tandis qu'une semaine après le cours de l'action chutait après l'annonce d'un retard dans la production des premiers A380... Et le soupçon de délits d'initiés est mis sur la place publique.

Ce qui m'étonne, c'est :

1. Que les journalistes ne soient pas les premiers à signaler que le grand patron d'un grand groupe se sépare de ses actions, quand cela se produit.
Un patron qui vend des actions de son entreprise, c'est toujours porteur de sens. En l'occurrence, si les journalistes avaient fait leur métier, ils auraient pu chercher les raisons de cette vente et découvrir alors (peut-être) les retards de productions qui ont provoqué la chute du cours de l'action. J'estime qu'il y a là une faute de leur part, que pourtant personne ne met à l'index (but me !).

2. Qu'à un certain niveau de direction (de décision), un grand patron soit autorisé à vendre des actions de son entreprise.
Il devrait y avoir une procédure spécifique à ces situations. D'autant que ces patrons s'appuient souvent sur l'argument boursier pour justifier de leurs indemnités de départs. Soit quand ils quittent l'entreprise, il ont fait progresser sa valeur et cela se traduit notamment au niveau du cours de bourse, et libre à eux à ce moment là de céder leurs actions. Dans le cas contraire, tant pis pour eux. Mais qu'ils puissent faire des aller-retours bourisers en cours de route ne me paraît pas très normal.

3. Enfin, cette notion de délit d'initiés résonne étrangement.
Tout petit porteur est à l'affut de la moindre information qui lui permettrait de réaliser sa plus-value. Il existe même de la presse spécialisée pour favoriser l'émulation de celui qui sait. Faire de chacun de ses lecteurs un initié.
C'est autre chose que de diffuser de l'information pour influer sur un cours de bourse, soit manier la rumeur...


Tags: , ,




samedi 24 juin 2006

L'été 2007 sera Ratatouille


Ratatouille
Vidéo envoyée par zoneo
Cars est à peine sur les écrans, que le prochain Pixar pour l'été 2007 est annoncé et commence à circuler un peu partout...


vendredi 23 juin 2006

Testage de la clé USB Haupauge pour recevoir la TV






Adoptez cette banner

Reçu hier la clé USB de la société Haupauge qui permet de recevoir la TV sur son ordinateur. Beaucoup plus pratique que ces cartes vidéos encombrantes ou compliquées à installer. Simple à installer (si vous suivez bien les instructions), simple à paramétrer (pour scanner les canaux des chaînes). Pour le coup, je recommande à tous ceux (qui se font... au bureau) ou à ceux qui veulent permetre au reste de la famille de regarder autre chose que le sport à la télé (et je sais de quoi je parle). 



Tags: , ,




De la difficulté des partenariats

Extrait de la Newsletter de CB News du 23 juin 2006...
Les brasseries Kronenbourg ne sont plus partenaires du CER
Suite à la demande de Rémy Heitz, délégué interministériel à la sécurité routière, ainsi que des associations Anpaa (association nationale de prévention en alcoologie et addictologie) et La Route des Jeunes, une association de jeunes pour la sécurité routière, le brasseur français Kronenbourg a indiqué qu'il mettait fin à son partenariat avec le Centre d'éducation routière (CER), un groupe d'auto-écoles, pour des actions de prévention contre l'abus d'alcool chez les jeunes conducteurs. Précision : Le CB News n°885 dans lequel il est fait mention de l’engagement des brasseries Kronenbourg auprès du CER était bouclé au moment où nous avons reçu cette nouvelle information.

A la base, je trouvais que c'était plutôt une bonne idée. CER trouvait un soutien de poids, et pouvait proposer un service différenciant concernant la sensibilisation au problème de l'alcool. De son côté, Kronenbourg s'obligeait à donner de la réalité à cete obligation d'annoncer "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé".

On comprend bien les intérêts de chaque acteur, mais dans la mesure où c'était réalisé en bonne intelligence, je ne comprends pas la réaction des associations et finalement, comme cela se passe toujours en France, l'intervention de l'Etat... Ce partenariat est-il hors la loi ? Dans ce cas, c'est à la justice de trancher. Mais ceci est un autre sujet.

Il me semble que tout cela est un peu hypocrite car de cette "jurisprudence", il va falloir revoir un certain nombre d'actions d'entreprises :
- les pétroliers vis-à-vis de l'écologie
- les supports commerciaux des fabricants de tabac dans les lieux de vente (j'ai vu l'autre jour un énorme paquet de Marlboro sur lequel était écrit : "vous voulez arrêter de fumer ? Appelez le ....")
- la grande distribution ou les chaînes de restauration rapide vis-à-vis du sport
- sans parler du circuit Ricard
- ...

Ou alors, on considère que les engagements citoyens des entreprises ne peuvent aller au-delà de la peinture couleur bonne conscience.



Tags: , ,




jeudi 22 juin 2006

Du poulet de chez poulet !

Quelle surprise de découvrir dans les courses rapportées par ma douce, ce poulet garanti à base de poulet :




mercredi 21 juin 2006

La fête de la musique plus tôt que prévue

C'est dans un concert de casseroles qu'a démarré cette fête de la musique 2006, un jour avant la date officielle. Dédé de Villepin a encore lâché une grosse caisse à contre-rythme, ou une fausse note bien sentie, de sorte que la chorale des députés n'a pu se retenir jusqu'au lendemain pour chanter à tue-tête... Dédé de Villepin prouve encore une fois qu'il est persuadé de pouvoir composer et interpréter librement la partition du chant politique, estimant avoir suffisamment analysé le solfège politique. On consate encore une fois que Dédé ne maîtrise pas le rythme, les intonations, les nuances... et comme il s'est mis en tête d'être un chef d'orchestre, on s'aperçoit qu'il fait jouer les mauvaises sections de l'orchestre, toutjours à contre-temps. Je ne sais pas combien de temps les Français vont supporter cette cacophonie, mais comme pour la musique, en politique, pas plus d'une journée pour que les amateurs puissent nous les briser menus.


Tags: , ,




mardi 20 juin 2006

Avec Eric, FF017D et Romain B

Invité par Eric au Planet Hollywood pour une présentation de nouveaux produits dits B2 (j'aurai bien fait un lien vers un site, mais pas trouvé sur l'invit...) à brancher sur des MP3 (une guitare, un scratch de DJ, des baguettes de batteries, et surtout une fleur qui clignote en fonction du rythme...). Bon, je pense que ça peut amuser les enfants, en complément de leurs panoplies de young-geeks ! En tout cas, je l'avoue, Sophie Favier est décidément une femme pulpeuse qu'on croquerait... mais, je m'égare...


Cela m'a permis de rencontrer un des rédacteurs de ce site dédié à la couleur rose qui peut plaire aux mâles : http://welove.ff017d.com/ et également de Romain B (cherche sur Google, premier de la liste ! OK, je vérifie, et ça marche. C'est ici : Metromot).


Merci à vous messieurs pour cette sympathique soirée où pas mal de sujets ont pu être échangés tant sur le plan téqueunique (oui, on peut mettre une souris avec un clic droit sur un Apple ... ) que taqueutique (m'sieur s'il te plaît, dessine-moi un buzz RP - ???).  


Tags: , ,




lundi 19 juin 2006

Pour une signalétique des blogs

Et au-delà, des sites Internet.


Pourquoi ? Parcequ'il me semble que l'on devrait rapidement pouvoir identifier à quel genre de site on a à faire lorsque l'on arrive la première fois dessus.


Je vous propose donc gracieusement quelques visuels. A vous de sélectionner (clic droit / sauvegarder l'image sous...) la signalétique qui vous correspond, en fonction du positionnement de votre site. J'ai bien essayé de chercher une signalétique filtrant en fonction du QI des lecteurs, mais je n'ai rien trouvé de probant, tout le monde se considérant en général plus averti qu'il ne l'est réellement.



Ce site peut proposer certains contenus susceptibles de heurter les moins de 12 ans.



Ce site peut proposer des contenus érotiques ou salaces ou violents susceptibles nuire à l'épanouissement moral, physique et psychologique des moins de 16 ans.



Ce site peut proposer des contenus pornographiques ou très violents qui sont réservés à un public adulte.





Wikio ouvre ses portes

La phase de Beta test étant maintenant terminée, Wikio ouvre ses portes. C'est Pierre Chappaz qui l'annonce lui-même ici. Wikio est un portail d'informations mélangeant sources de médias traditionnels et informations provenant de sources individuelles (blogs en particulier). Les informations sont catégorisées en rubriques, mots-clés (tags), date, votes (les lecteurs peuvent voter pour les informations qu'ils trouvent intéressantes)...


Le site est très bon, et le concept intéressant dans son approche "c'est vous qui faites (êtes) l'info". Sans parler du nuages de tags sur le côté droit qui permet de visualiser ce qui est mis en avant par les lecteurs...


Quelques débats à venir avec la presse traditionnelle à mon avis...


Ce que j'ai du mal à saisir, c'est comment ça gagne de l'argent Wikio ?


Tags:




mercredi 14 juin 2006

A qui je ressemble

Le site My Heritage vous propose de rechercher à qui vous ressemblez à partir d'une analyse morphologique d'une photo que vous soumettez.






Pour ma part, j'ai testé et découvert (horreur et stupéfaction) que je suis le fils de Gorgonzola Rice et de James Bond (ça vient peut-être de là cette passion pour les relations internationales...).


Bon, vraiment débile (oui, je suis susceptible) mais amusant !


Tags:



mardi 13 juin 2006

Employés blogueurs...

L'annonce non officielle du départ de Robert Scobble au départ (puis expliquée par l'auteur lui-même) de Microsoft chez Podtech.net pose la question de l'employé blogueur.

Pour mémoire, Robert Scobble est un des premiers à avoir raconté les qualités et défauts des produits Microsoft, alors qu'il était employé de Microsoft. Première réaction de Microsoft : le foutre à la porte. Deuxième réaction, à la suite des remontées du Web sur le soutien apporté à R. Scobble : le réintégrer, lui donner un grand bureau, et le droit de blogguer en toute liberté sur les produits et l'actualité de Microsoft. Une sorte de Monsieur RP de luxe, détachée des conformismes habituels du service de RP standard de l'entreprise.

Le problème, c'est que R. Scobble a acquis et développé sa réputation autant parce que c'est lui, que parce qu'il était le représentant autorisé de Microsoft pour prendre la parole sur l'entreprise, et engager le débat sur les produits. Du reste, son blog n'était pas accessible via une adresse de type dicustons.microsoft.com mais une adresse personnelle.

Dès lors, le fait qu'il soit rattaché à Microsoft ou à une autre entreprise n'a pas vraiment d'importance...

Comment Microsoft va gérer une éventuelle transition ?
Mettre en avant des personnalités de l'entreprise pour qu'elles débattent avec le public, d'accord ?
Mais comment faire lorsque la marque "Personne" dépasse la marque produit ?


Powered by Qumana




Nostalgie des années 80 : Ta face, Les Sunshiners, Chimization

En ce début de siècle, il semble que l'on ait du mal à se projeter de l'avant... En ce moment, la nostalgie est aux années 80 (1980, pas 1880 quand même !).


Ainsi, Mry organise le concours "Ta face des années 80"...



Ta face des 80's
Recommandé par des Influenceurs.
   

Euh... pour ma part, il faudrait que je retrouve cette fameuse photo de joueur de foot pupille, mais ce serait vraiment trop la honte !



Il y a eu également l'an passé l'album Nouvelles Vagues, reprises des tubes de New Wave. Nouvelle vagues qui ressort d'ailleurs ces jours-ci le deuxième opus de ces reprises.



Enfin, arrive pour cet été Les Sunshiners. Groupe de Reggae des Iles Vanuatu. J'ai eu l'occasion d'écouter (Merci Buzzparadise...). C'est vraiment très bon ! On retrouve ainsi Cure, Eurythmics, Talk, Talk, Fine Yong Cannibals... tout cela décliné en version Reggae avec basse et trombone.







A noter au passage, ce nouveau terme de Chimization, déclinaison du verbe Chimizer, transitif : 1- Rendre positif, ouvert, souriant sous l’impulsion de rythmes et de mélodies particulières ; 2 - libérer l'esprit tout en ensoleillant le cœur. Espérons qu'avec l'arrivée de ce groupe en France cet été, on va pouvoir Chimizer les débats politiques, les relations internationales, le développement des énergies durables...






Tags: , , ,




lundi 12 juin 2006

Musicovery

J'aime beaucoup cette manière de classer et présenter les choix musicaux...
A voir sur Musicovery.



Musicovery



C'est lourd !

Je suis de ceux qui sont convaincus que les blogs vont changer (changent) beaucoup de choses dans la réputation des produits, des marques, des phénomènes de sociétés...etc.


En aval, tout le problème est de pouvoir être informé en temps réel des discussions qui peuvent exister qui vous concernent, et de pouvoir mesurer rapidement si c'est positif ou négatif. En amont, c'est éventuellement de pouvoir initier des discussions pour pouvoir obtenir des remontées d'informations des vrais gens dans la vraie vie.


Autant, la démarche de Buzzparadise me semble pertinente (d'ailleurs, il va falloir que je vous parle du prochain album à venir des Sunshiners que j'ai eu le privilège de recevoir en avant première...), autant je doute que les initiatives des opérations lancées par Orange avec Levraisuperdéfi ou Magnum avec Montremoi (surtout dans son aspect relais via Lesinfluenceurs)... correspondent à cette initiative de débat. Ces 2 opérations ne sollicitent pas l'avis des gens sur le fond, mais visent à exciter l'activité des gens sur la forme. Et ça, c'ets pas très difficile quand il y a de bonnes dotations... 


Au final, on va mesurer le nombre de participations, de pages vues, de relais...etc. Bref, on va rester à la surface des choses, au niveau de l'activité artificielle du débat sur la réponse aux attentes, la qualité, les améliorations possibles... Je ne doute pas que ces opérations vont fonctionner sur la forme, mais rien de vraiment nouveau sur le fond.


Tags: ,




jeudi 8 juin 2006

Un nuage de presse

Comme cela fait bien longtemps que je n'ai pas joué à l'informaticien, je vous propose l'utilisation de 2 sites pour compiler des sources d'informations et établir une vision synthétique des sujets importants...


A la base sont le sources d'informations proposées par les journaux.


1- Comment compiler plusieurs sources en une seule...
Avec FeedDigest, vous pouvez créer un flux dans lequel vous allez compiler plusieurs sources différentes. Par exemple, le flux RSS de la Une des Echos et de la Une de La Tribune. Cela vous permet d'obtenir une syntèse de ce type (version page HTML), mais le flux produit est également utilisable sous forme d'un flux RSS, d'un script à intégrer dans votre site...


2 - Comment visualiser ce qui est important....
Avec ZoomClouds, vous pouvez créer un "nuage" à partir de ce flux, et vous obtenez ainsi une visualisation immédiate de ce qui ressort de la compilation d'informations que vous venez de bâtir (toujours avec mes 2 sources de La Tribune et des Echos pour l'exemple).



Je vous laisse réfléchir aux applications possibles...


Tags: , ,




Les conditions pour créer un environnement Silicon Valley

A l'heure où la France s'interroge sur sa compétitivité, le financement de la recherche.... Intéressante note de Guy Kawaski qui fait le point sur ce qu'il faut faire et ne pas faire pour développer dans une région un esprit Silicon Valley.


Je vous donne (libre traduction synthétique) la substance des points présentés concernant ce qu'il est possible de faire (et mes commentaires persos). Je trouve que c'est très drôle (ou dramatique), tellement c'est décalé par rapport aux discours politiques entendus en France sur ce sujet.


- Concentrer les efforts sur la formation d'ingénieurs : bien entendu des écoles de niveau international. Les écoles d'ingénieurs forment des ingénieurs. Les ingénieurs ont des idées. Les idées font les entreprises... (quand on lit la baisse du niveau des écoles supérieures en France dans les classements internationaux)
- Encourager l'immigration : (c'est drôle ça, non ? par rapport aux débats actuels...)
- Pousser les meilleurs à justement aller passer du temps à Silicon Valley : même si certains ne rentreront pas, ceux qui reviendront auront une vision élargie. C'est l'état d'esprit qui est important.  (alors qu'on parle de fuite des élites, il semblerait que l'on se trompe de grille de lecture)
- Valoriser ceux qui réussissent : créer une émulation en mettant en avant ceux qui réussissent (quand on voit comment on tape sur ceux qui réussissent en France...)
- Accepter les échecs : Silicon Valley est un endroit où tout peut être tenté car les échecs ne banissent personne (cette notion d'acceptation du risque me paraît difficile à transposer, tellement l'échec est une maladie honteuse ici, mais bon, on peut toujours espérer...)
- Etre logique (par rapport aux atouts de votre région)
- Ne pas crier victoire trop tôt : ce n'est pas parce que vous avez attiré une filiale d'un groupe genre Microsoft que vous êtes devenu LA place où l'avenir se crée. Vous serez LA place où l'avenir se crée le jour où les entreprises ayant démarré dans votre région commencent à créer des filiales ailleurs... (ça me fait penser aux efforts incessants pour vanter l'attractivité de la France - plutôt que sa créativité)
- Etre patient : il s'agit de process de vingt ans (il serait temps de s'y mettre...)


Tags: ,




mercredi 7 juin 2006

Les bonnes questions

On ne s'adresse pas de la même manière aux gens selon que l'on souhaite affiner leurs connaissances pour proposer un meilleur service (développement relationnel) ou pour leur proposer plus de produits (développement marchand)... et les gens ne perçoivent pas de la même manière cette démarche.

Les relations de causes / effets doivent permettre de classer cette progression dans la connaissance client.

C'est parce que je viens d'acheter un produit que j'accepte qu'on m'interroge sur ce que j'en pense - et que j'accepte de répondre, dans quel cadre je vais l'utiliser, qu'est-ce qui a motivé mon achat... C'est parce que je pose une question au service client que j'accepte que l'on me pose des questions - et que j'accepte de répondre, pour m'aider à préciser mes besoins.


Tags: ,




Terminologie

Si l'on parle de "réchauffement de la planète", cela n'inquiète personne... si on parlait de "cancer terrestre", ce serait autre chose...
Si l'on parle de "baisse du chômage", cela rassure... si on parlait de "déficit de la création d'emplois", ce serait autre chose...
Si l'on parle de "problème des banlieues", on est loin des centre-villes... si on parlait de  "désintégration sociale", ce serait autre chose...


Tags: ,




mardi 6 juin 2006

Le livre blanc

Beaucoup de sociétés d'études ou cabinets conseils publient LEUR livre blanc qui leur permet d'être légitime et se poser comme la référence dans leur secteur. C'est souvent pipeau & co, mais ça fait plaisir à la direction qui en général fait produire une étude qui prouve que leurs services permettent de pallier les problèmes mis au jour de manière scientifique. Ca permet aux équipes commerciales de pouvoir contacter tout un tas de prospects. Ca permet aux services communications dont l'activité principale consiste à faire des communiqués de presse à adresser quelque chose à des journalistes, et feuilleter nerveusement les jours suivants les quelques lignes d'articles qui consacrent la gloire (d'ailleurs, il suffit d'un encart de 3 lignes au fond de la sixième page en bas à droite pour que tout le monde soit satisfait. L'article (les lignes) en question  seront copieusement photocopiées au centre d'une belle page blanche pour que le PDG se rende compte que l'on parle de son entreprise dans la presse).... Mais bon, tout le monde joue ce petit jeu sympathique, et tout le monde (concerné) est content.


En général, il faut éviter de lire les conditions de réalisation de ces études parce que les panels font toujours doucement rire (ou sourire, ou pfiter - pfiter, c'est quand on fait pffft !). J'ai beaucoup ri en lisant le compte rendu de Frank Niedercorn (Les Echos) à propos d'une étude qu'il a reçue de la part de la société Unilog.


Les entreprises devraient se méfier : les journalistes doivent respecter un exercice imposé pour partie (la version papier, ou TV, ou radio), mais pour une autre partie ils disposent d'un espace de complète liberté où ils peuvent s'exprimer. Vous pensez qu'avant les blogs, on aurait connu le fond de la pensée de cet journaliste sur la réalisation de telles études ? 


Tags: ,




vendredi 2 juin 2006

Médiamétrie et les blogs

Médiamétrie vient de publier son étude sur les tendances de la blogosphère. Ca progresse très rapidement, puisqu'on en est actuellement à plus de 3 millions de blogs en France, avec une croissance de 900.000 au dernier trimestre.



Au 1er trimestre 2006, on compte 3 197 000 d’internautes français qui ont déjà créé un blog, ce qui représente plus d’un internaute sur 10 (12,1%).



Piste : Parmi vos bases de contacts prospects / clients, il peut donc y avoir 10% de personnes capables de produire de l'information de manière autonome sur votre marque, vos produits, vos services...



Je vous conseille par ailleurs de jeter un oeil sur les tableaux de résultats de visites sur 1 mois.


Ainsi le site le plus lu chez Skyblog, Enyasims, fait plus de 400.000 visites par mois. C'est l'histoire d'une joueuse des Sims qui racontent l'évolution de son jeu, ses truc et astuces...


Mais il y a des sites qui concernent d'autres sujets et qui tirent leur épingle du jeu. Ainsi le blog Généalogie (salut Christophe et félicitations !) ressort en deuxième position de la plate-forme Typepad, avec 76.000 visites sur 1 mois. En matière d'organisation, il est intéressant de noter que Christophe dispose d'un côté, d'un site "marchand" proposant logiciels, services...etc. et de l'autre, d'un site d'informations et d'échanges qui lui permet de drainer et fédérer du trafic.


Tags:




Evolution

Au début était la presse qui nécessitait des imprimeries, des rédacteurs (des journalistes)... puis vint Internet et les Blogs.


Au début était le téléphone qui nécessitait un opérateur pour mettre en relation les gens... puis vint Internet et la téléphonie sur IP.

Au début était la radio qui nécessitait des autorisations d'Etat, des attributions de fréquences... puis vint Internet et les Podcast.

Au début était la télé qui nécessitait des studios de prod, des antennes relais... puis vint Internet et les Vidcast (ou podcast video).

Puis tout cela fonctionna depuis son téléphone que l'on pouvait connecter à son ordinateur, à son ampli ou à son écran... pour produire ou consulter du texte, de l'image, du son.

Les grands vainqueurs furent ceux qui permettirent (fatigue) permettaient aux gens de trouver, trier, hiérarchiser ces informations que tout un chacun produisait.


Tags:




Le problème récurrent du sens

Le problème avec les moteurs de recherche, que ce soit à l'ancienne (ça fait drôle d'écrire ça) comme Google ou en devenir (comme Technorati), reste l'analyse sémantique...


On peut facilement mettre en place des alertes - à recevoir par email ou via les flux RSS, sur des mots clés, des marques... mais comment faire quand une marque est aussi un nom commun (ex. Carrefour), ou plus récemment lorsque vous lancez une recherche sur "Java" pour savoir ce qui se passe là-bas à la suite de l'éruption volcanique. "Java" c'est aussi un langage informatique et vous vous retrouvez du coup avec essentiellement des notes qui traitent de programmation.


Oui je sais, dans ce cas là il faut faire une recherche sur plusieurs mots pour affiner le résultat, mais je pense qu'il y a encore des voies de progrès sur ce sujet.


Autre point :
si vous faites une recherche "java volcan" sur Google, vous disposez de 401.000 résultats possibles, mais c'est à partir de la deuxième page que vous commencez à trouver des liens en rapport avec l'actualité...
si vous faites une recherche "java volcan" sur Technorati, vous disposez de 184 notes (c'est peu tout de même non ?) et êtes rapidement en lien avec des notes qui traitent du sujet.


Tags: