jeudi 6 juillet 2006

Intensité dramatique

Qui pourrait écrire un scénario comme celui qu'est en train de finaliser notre ZZ national (Zinédine Zidane). L'intensité dramatique c'est le fait qu'à chaque instant il puisse y avoir une rupture avant de toucher l'apothéose...

Chaque match joué par Zidane depuis son retour en équipe de France était un match couperet. Il pouvait clôturer sa carrière sur une déception, voire des regrets.. Il n'en sera rien. Tout le monde cherche à rester lucide (il reste encore les Italiens), mais en son for intérieur, on rêve tous qu'il la soulève cette coupe du monde. Qu'il fasse son jubilé sur une victoire pour une deuxième coupe du monde, en ayant été au passage élu meilleur joueur de la coupe du monde, notamment par ses prestations contre l'Espagne, et surtout le Brésil. Merci Zizou de nous offrir ses moments d'intenses émotions.



3 commentaires:

  1. Tu crois que si on perd il attendra encore 4 ans pour tenter de finir en beauté ?
    On parlera alors de dramatique mais pas d'intensité.

    RépondreSupprimer
  2. @Amaury : le pari est déjà gagné. Maintenant, si la France perd, ZZ est déjà entré dans l'Histoire. Si la France gagne, ZZ entre dans la Légende...

    RépondreSupprimer
  3. Finalement il y a bien eu paroxysme de l'intensité dramatique, mais par rupture...

    RépondreSupprimer