mercredi 9 août 2006

Vers une fusion PR / Marketing

Le feu couve depuis quelques temps déjà. Je pronostique quelques boulversements, et chocs frontaux entre les agences de publicité, de marketing et de relations publiques.

Le marché ayant évolué pour se transformer de jours en jours en ce que l'on qualifie un marché de la discussion, on constate que les territoires de ces 3 sortes d'acteurs évoluent de même et commencent à se recouper un peu plus violemment que jusqu'à présent. Lorsque des agences développent des opérations de buzz reposant

principalement sur des réactions de blogueurs (et non, soit dit en passant, le marketing viral n'existe pas que depuis le développement des blogs...), les indices mesurés ne

sont pas nécessairement limités aux ventes générées. Pourtant ces

agences se présentent comme exerçant dans le marketing. Quand des

agences de Relations Publiques sont sollicitées par des clients qui

leur demandent une opération de "buzz RP" (sic), elles se trouvent

confrontées à une problématique qui mélange un peu les genres

traditionnels. Sans compter les publicitaires pur jus qui produisent des vidéos dont l'objectif est qu'elles soient reprises sur Youtube ou Dailymotion.





J'avais relevé cette note de Philippe qui avait attiré mon attention car c'était la première fois que je lisais un des acteurs du secteur prendre position sur la nécessité pour les agences de PR d'élargir leurs champs d'interventions, quitte à revoir pour cela les modes de rémunérations de certaines parties des opérations. Je viens de lire une note un peu plus agressive (dans le sens rugbystique "viril, mais correct") sur ce sujet de Richard Edelman qui liste quelques points clés à l'attention des agences de PR pour que celles-ci prennent la direction, ou coordination, des opérations. Il est à noter du reste dans les commentateurs de cette note l'intervention d'un certain Kosmos qui semble, lui, faire le chemin inverse, à savoir partir d'opérations marketing pour finalement aboutir à des opérations RP d'un nouveau genre...

Dans un premier temps, cela risque d'être la foire d'empoigne auprès des clients (les annonceurs) pour se faire reconnaître comme le plus légitime pour définir une stratégie d'ensemble et coordonner les différents acteurs. Dans un second temps, certains pourraient opter pour des solutions plus radicales de croissance externe.




Technorati Tags: , ,



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire