jeudi 21 septembre 2006

Communication et discussion en réseaux

Cette vision du réseau peinturlurée l'autre jour m'a rappelé que j'avais fait une note concernant les rapports entre une marque et ses univers connexes. Il s'agissait de sensibiliser sur le fait que les marques ne pouvaient plus se limiter à ne communiquer que sur leur marque, leur nombril, de façon presque autiste, sans tenir compte du monde extérieur. Comme l'a écrit Henri dans la Marketing de l'Ego, le client ne voit de son côté que son nombril, il veut qu'on s'intéresse à son nombril, sa personne... Si en face, vous ne communiquez qu'en vous regardant le nombril vous-même, vous créez une situation où 2 interlocuteurs ne peuvent croiser leur regard, chacun étant penché sur son ego.

Il m'a semblé que cela déterminait 2 stratégies de discussions possibles. La première est évidente, encore que compliquée à mettre en oeuvre car elle oblige effectivement à parler du monde extérieur. Monde proche, mais extérieur. La seconde est plus diffuse et sûrement plus difficile à maîtriser, mais me paraît plus en phase avec les évolutions actuelles du monde des réseaux. Cela ne remet toutefois pas en cause la nécessité minimale d'un présence institutionnelle (le nomentreprise.com - qui constitue toujours une source d'informations repères pour se faire une idée).

Stratégie N°1 : Vous créez un noeud de réseau, un univers de communication fédérateur qui va vous permettre d'identifier et de rassembler en un seul point l'ensemble des participants qui se retrouvent dans les valeurs discutées. L'idéal pouvant être de ne se contenter que d'être l'hôte et de laisser la libre parole aux participants (cf. Sony avec Playstation).

Stratégie N°2 : Vous vous rattachez aux différents noeuds de réseaux. Un travail préalable (et constant) impose d'être capable d'identifier les différentes sources (où est-ce qu'on parle de vous ? où est-ce qu'on parle de sujets qui vous intéressent - au sens des valeurs de votre marque). Ceci fait, vous éclatez votre com aux différents endroits où votre contribution au débat peut avoir du sens. Il ne s'agit en aucun cas ici de développer les stratégies "bidon" d'aller préempter des espaces de discussions. Vous savez, quand tout d'un coup un nouvel utilisateur (anonyme) apparaît sur un forum et se met à vanter avec forces répétitions les "Waouaahhh ce produit, qu'il est super !". En général, ça agace plutôt car la supercherie ne met jamais bien longtemps à être découverte. Il s'agit plutôt de participer aux différents débats, de se répandre, de développer ses réseaux plutôt qu'une forteresse. On contourne un mur, on n'arrête pas l'eau.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire