mardi 24 octobre 2006

Le SMS parental

J'évoquais ici l'évolution des relations familiales avec le développement de ces nouveaux outils de communications... c'était sans compter sur le talent des publicitaires qui n'ont pas tardé à (presque) donner réalité à mon idée d'histoire de discussions au travers d'une messagerie entre adultes consentants. Du bon usage du SMS ...




SMS COQUINS
envoyé par emulair


lundi 23 octobre 2006

Les vieux réflexes de l'Administration

Ce qui est admirable avec l'Administration, c'est la constance avec laquelle elle sait s'inviter dans les débats d'innovations pour en retirer les bénéfices...

C'est ainsi que l'administration allemande est en train de mettre en place une sorte de redevance TV qui concernerait les nouveaux appareils de diffusion : ordinateur, téléphone, Ipod...etc. A n'en pas douter, l'idée ne devrait pas tarder à séduire la France, selon un vieux principe de marketing viral fiscal. Déjà l'Europe est en train de se poser des questions sur l'intérêt d'une directive qui classerait tout diffuseur d'image vidéos (et oui, vous et moi avec nos petites caméras mobiles ou non...) dans la catégorie "diffuseur TV", soumis bien entendu à licences...




Blog grippé

Absence involontaire d'écriture depuis quelques jours. Je ne sais si elle est asiatique, espagnole ou de poulet... toujours est-il que j'en tiens une bonne ! Donc, j'essaie de survivre au taf et promis, je vous raconte le petit déj avec le patron de Veolia, le délire législatif des américains et puis on verra pour le reste...



jeudi 19 octobre 2006

Evolution de la TV

Depuis quelques mois, on assiste au développement (à l'explosion) du nombre de plates-formes d'échanges de vidéos. Les pionniers sont : Youtube, Googlevideos (qui a racheté le premier), Dailymotion pour la France (désolé, je ne connais pas les plates-formes qui doivent exister dans les autres pays...). Les grands médias commencent à s'intéresser au sujet : TF1 avec Wat, annonce récente dans CB Newsletter que Canal+ s'intéresse au sujet....

Avec la vulgarisation des moyens de productions (caméras numériques au même prix que les appareils photos, téléphones mobiles devenant de vrais centres de productions audio-visuels, logiciels "intuitifs" de productions vidéos...) on assiste d'une part à une explosion des contenus disponibles, d'autre part à une évolution (rupture) dans les modes de consommations de ces contenus.

Quelques sites préfigurent ce qui pourrait fortement se développer dans les mois qui viennent : la télé libre, à l'instar des radios libres des années 80.

On peut ainsi citer : Bonjour America, Zazon, Lamosatv - découvert via John Paul Lepers qui est lui-même en train de mettre en place un projet similaire pour accompagner la présidentielle...

Pour ma part, je commence déjà à disposer de suffisamment de sources pour me constituer un onglet dédié "WebTV" sur mon Netvibes. Et je me dis que le temps ne doit pas être si éloigné que je puisse paramétrer un canal de mon abonnement satellite pour regarder ces programmes sur mon écran télé (et plus seulement sur ordinateur). D'où l'intérêt des réseaux de diffusion pour accompagner (canaliser) le développement de telles plate-formes.

Cela ne règle pas le sujet du financement de ces productions, mais cela préfigure les bouleversements en cours...



mercredi 18 octobre 2006

Mauvais genre

C'est une erreur que d'avoir classé "entreprise" comme genre féminin et "client" comme genre masculin. En fait, c'est l'inverse.

C'est en lisant cette note de Missblablabla que j'ai eu cette révélation, notamment la conclusion : "En attendant Messieurs, ne vous prenez pas la tête avec les gonzesses, car

au fond, ce n'est pas si compliqué: chacune d'entre nous n'a qu'une envie,

avoir la sensation d'être la seule, l'unique à vos yeux."


En fait le client est du genre féminin puisque lui aussi n'a qu'une envie : être le seul, l'unique, que l'on couvre d'attentions et de préventions. L'entreprise est plutôt du genre masculin, qui dans sa grande majorité éprouve le besoin de séduire, de conquérir, fait des promesses de fidélité avec lesquelles il s'arrange parfois (quand ce n'est pas fréquemment). L'horreur du client (de la femme) de constater que son entreprise (homme) fétiche en courtise une autre (un autre ? Je sais plus où j'en suis...). La joie du client (de la femme) de se laisser séduire par des promesses qui lui garantissent que le conte de fées n'existe pas que dans les livres pour enfants. La joie de l'entreprise (de l'homme) lorsqu'il est parvenu à ses fins et a réalisé sa vente (tirer son coup ?). Pour le reste, la gestion au quotidien de la relation, c'est une autre histoire entre d'un côté l'idéal rêvé, de l'autre la réalité abrupte.

Toute une grammaire à revoir...



17 octobre

(JPEG)  J'ai toujours une pensée émue le 17 octobre. C'est la Journée mondiale du refus de la misère... vaste programme, qu'il est bon de remettre sur le devant de la scène de temps en temps. C'est l'association ATD Quart Monde qui est à l'initiative de cette journée.

J'ai passé 3 ans il y a quelques années dans cette association, en donnant un peu de mon temps à cette époque pour organiser 3 évènements par an pour des familles des Yvelines (Noël une sortie culturelle et fête de fin d'année). C'est ainsi que j'ai participé au montage de 3 pièces de théâtre avec le soutien d'un copain qui était régisseur au Centre de Musique Baroque de Versailles. Chaque semaine, les répétitions. Chaque semaine il fallait aller chercher Marie-Thérèse aux Merisiers à Trappes (je sais que l'exclusion n'est pas à sens unique), et d'autres à Versailles (oui, oui, au fond de Versailles, il y a des immeubles qui proposent des logements situés au niveau des caves, autrement dit accessibles en descendant...).

C'était un vrai bonheur de sortir ces gens de leur quotidien et de les voir travailler avec des pros ou semi-pros qui acceptaient de jouer le jeu. Tout cela se finissant en fin d'année par LA représentation, avec costumes et instruments d'époques.

J'avais moins apprécié les réunions format polit-buro que l'on essayait de nous imposer et qui ont fini par se heurter à l'organisation très "libérale"  de notre groupe en charge des évènements (quand on peut faire une réunion d'avancement dans un restau, je ne vois pas pourquoi on se martyriserait à s'enfermer dans une obscure salle de classe... cela n'empêche pas d'être aussi productif et conscient des enjeux). Mais bon, j'en conserve une des meilleures expériences humaines que j'ai pu vivre jusqu'à présent.





Technorati Tags: ,



mardi 17 octobre 2006

Dove et la publicité réalité

Vous vous rappelez sans doute que Dove a été la première marque à valoriser les filles/femmes que l'on a plus l'habitude de fréquenter autour de nous, plutôt que les mannequins subliminaux que l'on nous matraque comme les idéaux féminins.



Dans le même temps, nous soupçonnons tous ces mannequins d'être un peu virtuelles, et légèrement (quand ce n'est pas énormément) retouchées.



Dove lève donc un coin du voile et démontre comment un bon maquilleur, un bon coiffeur,... et un bon Photoshop peuvent faire de mademoiselle-tout-le-monde le canon qui va motiver les phantasmes les plus masculins.





En même temps, est-ce que la publicité n'est pas faite pour exciter l'imaginaire ? Est-ce qu'il faut vraiment dévoiler les secrets des magiciens ?





Technorati Tags:



Bouygues propose le partage de photos

Il paraît que 9 photos électroniques sur 10 sont désormais prises avec un téléphone mobile (source culture générale - j'ai lu ça quelque part mais je dois bien avouer que je ne sais plus où...). Le stockage / partages des photos reste donc un sujet entier, même si on a plus récemment parlé du sotckage / partage de vidéos.

C'est ainsi que j'ai reçu cer email de la part de Bouygues Telecom :























Cher Monsieur,





Découvrez aujourd’hui le Service Album Photo de Bouygues Telecom pour sauvegarder toutes vos photos préférées.



Libérez la mémoire de votre mobile en stockant vos photos gratuitement sur votre Esp@ce Client ! Profitez de :







Un espace de 10 Mo accessible depuis votre mobile i-mode ou wap et Internet pour stocker vos photos
La possibilité d'envoyer vos photos numériques vers votre mobile ou celui de vos amis
L'accès à vos photos à tout moment et où que vous soyez






Grâce au Service Album Photo, gardez vos meilleurs souvenirs


à portée de clic !


Personnellement, je ne suis pas vraiment convaincu que ces services proposés par les opérateurs auront un grand avenir. En même temps, c'est un peu leur intérêt que de mettre le pied à l'étrier de leurs clients, histoire de rentabiliser les investissements réalisés dans les tuyauteries (3G).




vendredi 13 octobre 2006

Le machin citoyen

Normalement, la grande tendance du moment et avenir proche va être d'ajouter le terme "citoyen" pour qualifier toute nouvelle opération...

C'est le grand débat des politiques qui veulent forcément inscrire leur programme dans une démarche citoyenne. A ce sujet, je trouve que la dernière production de Zazon est particulièrement pertinente dans sa carricature du sujet.

C'est dans ce même ordre d'idées que j'ai entendu ce matin qu'Endemol allait développer à partir de l'an prochain une nouvelle chaîne TV (à se demander comment vont se gérer les rapports entre Endemol producteur d'émissions pour les chaînes et Endemol diffuseur de programmes...). L'info est divulguée ici Comme vous pourrez le lire, c'est le ballon d'essai site Web permettant de regarder gratuitement les émissions d'Endemol qui a motivé les patrons du groupe. A n'en pas douter, faire ensuite le chemin inverse de solliciter des contributeurs pour alimenter la chaîne de TV ne sera pas très compliqué à penser... D'ailleurs, la filiale UK d'Endemol vient de signer un partenariat avec un site de partage de photos afin de développer un nouveau concept d'émissions.

La sauce "citoyen" a toutefois ceci de fragile que cela peut très vite dériver, comme l'explique Henri reprenant un article paru dans la revue Epok (Fnac), sur des sujets moins "citoyens" comme la délation du voisin.

Conseil de concept immonde : une émissions "citoyenne" faite à l'aide des images prises par des caméras de surveillance. Les spectateurs envoient par SMS le nom des fauteurs de troubles qu'ils reconnaissent. Le premier qui répond juste gagne le premier prix...





jeudi 12 octobre 2006

SUITE : L'influence des Blogs (Technorati & Edelman)

Je poursuis la précédente note, venant de découvrir la note de M. Edelman sur ce sujet dont je vous extrais 2 points qui me paraissent répondre aux détracteurs que j'ai pu lire ici ou là :

"There are significant limitations to the studies. Most important of

all, let's recognize that in selecting the top 100 blogs in each

market, we might be giving the false impression that the blogosphere is

to be categorized in the same way as the world of mainstream media,

where ratings are the Holy Grail. For the record, Edelman does not

recommend that companies simply identify and establish relationships

with the "A-List" bloggers. We are not transposing to the blogosphere

the traditional model of PR which calls for influencing the media

elite, whose interpretation will then cascade to the mass media. (...)"

"The blogosphere poses a fundamentally different communications

proposition for the corporation. There are hundreds of micro-niches,

each with its own experts, who earn their position as leaders of the

pack by demonstrating passion, expertise and a willingness to learn

from the community. There is not a necessary correlation between

Technorati ranking and influence in a specific category. (...)"

Je ne sais pas pourquoi, c'est le message qui a du mal à être entendu en France j'ai l'impression. Cela confirme pourtant que cette opération n'a pas pour objectif d'établir un classement de "célébrités", que le sujet est neuf et en construction, que c'est par de telles actions que les entreprises vont peut-être enfin se poser quelques questions sur la manière d'interagir avec les personnes présentes sur la place de l'Eglise le jour du marché.





Technorati Tags: , ,



Il ne faut pas faire confiance aux utilisateurs

Tout du moins en ce qui concerne l'appréhension de nouveautés, d'innovations.

Ainsi, si je vous propose un outil que vous brancherez sur l'ordinateur, qui va faire double emploi avec l'actuel système d'interactions pour donner des ordres et gérer ses informations, vous n'allez sûrement pas trouver cette idée géniale. C'est pourtant le descriptif... de la souris. Un peu subjectif je vous l'accorde. J'ai forcé le trait ! Mais l'idée est là. La rupture. L'idée à la base a été de se dire : "on va piloter l'ordinateur sans le clavier".



Livre : Science et communication font-ils bon ménage ?

H. Kaufman: Science et communication font-ils bon ménage ?Mise à jour du 12 octobre 2006 : Après enquête, appels téléphoniques avec Henri, replongée dans ma bibliothèque pour remettre la main sur l'ouvrage d'Henri, je tiens à préciser que le titre du livre est bien "Science et Communication font-ELLES bon ménage ?"  J'ai été "enduit" d'erreur par le titre remonté par Amazon lorsque j'ai rentré le n° ISBN de l'ouvrage dans ma Typeliste "Lectures".  Donc, les grands coupables sont Amazon et votre serviteur qui a encore crû qu'un programme informatique était fiable...



Toutes mes excuses Henri pour la petite pique ci-dessous.



Livre qu'Henri a eu la gentillesse de me faire parvenir après notre déjeuner il y a quelques temps... et à qui j'ai promis jeudi soir dernier que je mettrai un petit mot.

Il me semble que le titre devrait être "Science et communication font-elles bon ménage ?" (Je compte sur ma visiteuse chris pour nous confirmer ce point...).

Autrement, comme je cherche toujours à croiser ce que tout le monde veut cloisonner, j'ai forcément apprécié l'angle d'attaque .

J'ai presqu'envie de dire que ce livre devrait faire partie des lectures de pré-rentrée scolaire de tous les élèves allant débarquer en classe de seconde (bon allez peut-être première...). Simplement pour le fait de pouvoir mettre en perspective les théories mathématiques, physiques, chimiques, biologiques... dont le sens nous échappe parfois alors qu'il y a le monde à changer à cet âge là, avec des aspects "pratiques" de la vie. Tout du moins se dire que les calculs de viscosité peuvent permettre de réfléchir à la circulation des clients dans un magasin....

Henri a la délicatesse de ne pas trop s'apesantir sur les rappels scientifiques (du coup, en synthèse, on comprend les tenants et aboutissants) et éclaire ainsi certains sujets de communication d'une lumière qui colore différemment la discipline (mais qui renforce du coup mon sentiment que c'est un secteur professionnel qui manque de scientifiques).



L'influence des Blogs (Technorati & Edelman)

J'étais présent à la présentation de l'étude réalisée par Edelman, en collaboration avec Technorati, relative aux blogueurs influents.

Vous trouverez des comptes-rendus détaillés chez Guillaume (Edelman) et chez Aziz (numéro 29 - comment c'est la classe pour moi de connaître un tel influent :D ) qui a une analyse que je partage.

Plusieurs points concernant cette opération.

Le postulat de base est que les blogs sont censés être des médias de discussions. Ainsi, si l'on arrive à structurer et agréger le contenu de ces supports, on a une vision de ce qui intéresse les gens (avec la réserve que j'émettais ici). En poussant le bouchon, on peut détecter les sites qui parlent le plus d'une Marque, d'un Produit, d'un Service, d'une Entreprise. C'est clairement la volonté d'un service comme Technorati que de proposer cette possibilité de dégager les fils de discussions qui peuvent concerner une Entreprise. 

Qu'est-ce que l'influence ? A mon avis, c'est un peu l'abus de langage de cette opération. L'influence est une notion trop compliquée pour se résumer au résultat d'un algorithme produisant une indication de trafic (en plus, personne n'a osé aborder la problématique du trafic d'influence....). Il aurait certainement mieux valu parler de popularité. Mais, c'est effectivement moins vendeur comme concept.

Il me semble également que Technorati présente les "faiblesses" suivantes : 1- Il faut se déclarer auprès de Technorati pour ensuite être intégré aux résultats. 2- Les liens entrants remontés par Technorati ne doivent donc concerner que des liens en provenance de sites aux-mêmes connus de Technorati... on est donc beaucoup plus sur un (immense) focus group, qui n'est toutefois pas la réalité de ce qui peut exister sur le Web. 3- On reste dans un univers d'analyses syntaxique. Donc si une recherche sur Renault ne pose pas trop de problèmes, une recherche sur Carrefour, ou pire, sur Casino est beaucoup plus problématique à analyser.

Ceci étant, je pense que Technorati (ou Blogpulse d'ailleurs) reste un bon service pour démarrer une analyse de veille (flux RSS sur le résultat d'une recherche) et cibler les places fortes dont il faut suivre les discussions, ou les personnes qui sont à "chouchouter" dans le cadre d'opérations marketing. Mais une fois les résultats "mécaniques" obtenus, heureusement (pour les conseils), il faut intégrer au dispositif quelques neurones.




Technorati Tags: , ,



Exalead recherche le Feedback de ses utilisateurs

J'avais parlé du service Feedback à l'occasion de mon déjeuner avec Eric, l'un des deux fondateurs. A noter au passage que Dimelo (le nom de la société éditrice de ce service) organise depuis la semaine dernière des petits-déjeuners de présentations qui vous permettront de comprendre en situation l'intérêt d'un tel service. N'hésitez pas à contacter Eric pour connaître les dates et lieux des prochains rendez-vous.

Il est à noter que Feedback est entre autres utilisé par Exalead qui se positionne sur le service des moteurs de recherche - secteur préempté par une petite startup qui s'appelle Google, mais bon il n'y a pas de raison...

Exalead utilise d'ailleurs ce service Feedback comme un élément de différenciation sur le marché en donnant clairement la parole aux utilisateurs qui participent ainsi à l'amélioration du produit, tout en s'agrégeant au sein de cette communauté des utilisateurs qui font avancer le projet et accompagnent cette nouvelle société. 

En ce sens, il me semble que Feedback est une alternative intéressante au blog pour les entreprises. Même si la fonction des commentaires permet des échanges et le développement d'une communauré, le blog nécessite une implication personnelle qui ne me semble pas toujours évidente, ni forcément pertinente, à mettre en oeuvre dans le cadre d'une entreprise. On reste sur un mode de fonctionnement où l'animateur du blog est dans un fonctionnement "one to many". A la différence, la plate-forme Feedback permet de structurer et hiérarchiser les échanges, et de permettre à tout utilisateur d'être force de propositions.





Technorati Tags: ,



mardi 10 octobre 2006

Searchmash : la recherche 2.0

est un moteur de recherche qui donne un aperçu de la manière dont Google pourrait évoluer.
D'ailleurs : "

SearchMash is a website operated by Google Inc. ..."

A noter, cette fonctionnalité très intéressante de pouvoir reclasser à sa guise les résultats présentés. Il me semble que cela pourrait permettre de requalifier les résultats des recherches en fonction des reclassements effectués par les gens. On se rapproche d'un affinage sémantique des résultats.


Technorati Tags: ,



La BNP : les données inexploitées

Reçu récemment un mailing de la BNP. Une jolie carte couleur marron contenant les coordonnées de mon compte professionnel et un courrier d'explications. Cette carte est mon sésame pour disposer des services d'assistance par téléphone : pour connaître mon solde, réaliser des opérations de virements..etc.

Et là, je me dis : quel gâchis ! Si la BNP avait croisé quelques données avant de m'intégrer dans son fichier de destinataires, peut-être aurait-elle constaté que je dispose déjà d'un abonnement (cher d'ailleurs) au service Internet, et que j'utilise ce service régulièrement pour consulter, réaliser des opérations de virements... Bref, que je suis dans la catégorie Internet, et pas téléphone.

Les entreprises disposent de données qu'elles inexploitent, pour ne pas développer les mécaniques d'informations ou prises de contacts qui peuvent faire la différence. Alors que les DSI parlent d'urbanisation des systèmes d'informations, peut-être que les marketeurs devraient développer le recensement (au sens démographique) des données qui les habitent.



Technorati Tags: ,



vendredi 6 octobre 2006

C'est quoi ce métier ?

Je suis tombé sur cette définition professionnelle sur Viaduc d'une personne venue (en cachette) regarder mon profil :

"Accélérer la création de valeur par la combinaison des principes

du lean management et de la démarche 6 sigma, sur un capital humain

réceptif"

Par politesse, je vous cache le nom de cette personne. Pour ma part, rien compris.


Je pense qu'en la matière quand on demande aux gens ce qu'ils font, ce qu'ils vendent (business plan) et que la réponse est incompréhensible, ou dépasse 10 secondes (allez, on peut accorder 30 secondes), c'est qu'il y a un problème.

Alors, vous faites quoi vous ?



mercredi 4 octobre 2006

Bloguer dans le futur

Le problème n'est souvent pas de penser, ou d'imaginer, mais de casser les barrières qui permettent de penser.

Je vous invite à aller visiter le site Kanoptic qui, tel les romans de Jules Verne, vous transporte dans quelques années et décrypte l'évolution. Quand le temps  réel  rattrapera les dates virutelles des notes, il sera toujours temps de savoir si les prospectives étaient bonnes. En attendant, je m'interroge : une note datée dans le futur a-t-elle une existence en soi, sachant que le support est virtuel, donc n'a pas d'existence propre ? Plus sérieuseument, je trouve le concept intéressant et j'ai ouï dire que les auteurs avaient besoin de votre soutien (vos visites uniques répétées plusieurs fois, donc vos visites multiples). 



mardi 3 octobre 2006

La prospection dans le dur

Très bonne synthèse ici de ce qu'est la prospection dans le dur.

J'ajouterais en complément de cette note qu'on sous-estime trop souvent ce travail de fond, qui ne peut-être remplacé par un article dans un grand media (un article de presse c'est bon pour l'ego, ou au mieux pour crédibiliser un discours, mais cela ne génère pas d'appels entrants - vous avez déjà appelé une boîte après avoir lu un article ?), qui implique une vraie démarche de "buldozer" qui doit être réalisée avec méthode; l'algorithme étant "while 'pas de réponse' 'appel'". Enfin, il faut également prendre en compte le timing qui ne peut - en moyenne, être inférieur à 6/9 mois entre votre première prise de contact et une éventuelle première signature significative.



Enfin, j'allais oublier la dimension psychologique du "défonceur de portes". Vous avez bien entendu le meilleur produit du monde qui va permettre à votre client de (enfin) pouvoir conquérir le monde.... et là, vous prenez souvent la porte dans la figure ("pas intéressé", "envoyez une documentation, nous vous rappellerons", "nous n'avons besoin de rien", "nous avons tout ce qu'il faut"...etc.). Le point important est de bien distinguer votre produit, votre offre de ce que vous êtes. Cela n'a rien à voir. Ce n'est pas de vous dont on n'a pas besoin. Donc, savoir prendre un peu de recul.


Technorati Tags:



lundi 2 octobre 2006

Un nouveau "jouet" pour humaniser les blogs

Via le blog de Magaly, j'ai découvert le Bloggersnap qui devrait rapidement devenir l'outil complémentaire de Mybloglog. Le bloggersnap vous permet de proposer à vos lecteurs uniques de passage, équipés d'une webcam, de vous laisser une petite photo souvenir...


Technorati Tags:



Développement de la vidéo

Il devient coutumier pour chacun d'aller butiner sur Youtube, Dailymotion, Google Videos...etc. et de découvrir des contenus vidéos.

Les marques, et les grands réseaux de diffusion vidéos, ne manquent pas de suivre ce phénomène. Je m'étais dit qu'il fallait que je fasse une synthèse de ce secteur en pleine ébullition, mais comme j'ai les neurones un peu en compote en ce moment, j'ai un peu tardé. Je vous renvoie donc sur le site de Pierre Chappaz qui m'a devancé en rédigeant cette fameuse synthèse que j'avais en tête. Et si vous n'étiez pas convaincus qu'il s'agit des prochains boulversements à venir, vous pouvez constater que même la Silicon Valley a besoin de faire le point.



Complément : Très bon article du Guardian sur le sujet également, concernant  le développement  des usages au travers des téléphones mobiles.