mercredi 4 octobre 2006

Bloguer dans le futur

Le problème n'est souvent pas de penser, ou d'imaginer, mais de casser les barrières qui permettent de penser.

Je vous invite à aller visiter le site Kanoptic qui, tel les romans de Jules Verne, vous transporte dans quelques années et décrypte l'évolution. Quand le temps  réel  rattrapera les dates virutelles des notes, il sera toujours temps de savoir si les prospectives étaient bonnes. En attendant, je m'interroge : une note datée dans le futur a-t-elle une existence en soi, sachant que le support est virtuel, donc n'a pas d'existence propre ? Plus sérieuseument, je trouve le concept intéressant et j'ai ouï dire que les auteurs avaient besoin de votre soutien (vos visites uniques répétées plusieurs fois, donc vos visites multiples). 



5 commentaires:

  1. effectivement, une très bonne idée qui nécessite que l'on si penche avec ferveur... eh eh on va voir ça, très sympa ce petit post

    RépondreSupprimer
  2. Merci :) , Je pensais aussi que les commentaires pouvaient être écrits en se plaçant aux dates des posts dans le futur. Personne ne c'est encore amusé à cela....avis aux esprits prospectifs...

    RépondreSupprimer
  3. Je prends l'option du contre-pied et vais écrire dans le passé histoire de passer pour un précurseur. De quoi rendre malade les historiens du futur !

    RépondreSupprimer
  4. @Amaury : normalement, tu devrais proposer une information sûre.

    RépondreSupprimer
  5. @JB : Même pas sûr : combien d'analyses rétrospectives sont tout simplement bonnes à jeter à la corbeille ? Ou alors il faut que je me contente d'exposer les faits mais il y a plus passionnant.

    RépondreSupprimer