mardi 17 octobre 2006

Dove et la publicité réalité

Vous vous rappelez sans doute que Dove a été la première marque à valoriser les filles/femmes que l'on a plus l'habitude de fréquenter autour de nous, plutôt que les mannequins subliminaux que l'on nous matraque comme les idéaux féminins.



Dans le même temps, nous soupçonnons tous ces mannequins d'être un peu virtuelles, et légèrement (quand ce n'est pas énormément) retouchées.



Dove lève donc un coin du voile et démontre comment un bon maquilleur, un bon coiffeur,... et un bon Photoshop peuvent faire de mademoiselle-tout-le-monde le canon qui va motiver les phantasmes les plus masculins.





En même temps, est-ce que la publicité n'est pas faite pour exciter l'imaginaire ? Est-ce qu'il faut vraiment dévoiler les secrets des magiciens ?





Technorati Tags:



2 commentaires:

  1. Ha ben tiens je suis arrivé le lendemain, tiens du coup y en a une deuxième là qui devrait te plaire : http://www.yannicklejeune.com/2006/10/publicit_la_vri.html

    RépondreSupprimer