jeudi 12 octobre 2006

L'influence des Blogs (Technorati & Edelman)

J'étais présent à la présentation de l'étude réalisée par Edelman, en collaboration avec Technorati, relative aux blogueurs influents.

Vous trouverez des comptes-rendus détaillés chez Guillaume (Edelman) et chez Aziz (numéro 29 - comment c'est la classe pour moi de connaître un tel influent :D ) qui a une analyse que je partage.

Plusieurs points concernant cette opération.

Le postulat de base est que les blogs sont censés être des médias de discussions. Ainsi, si l'on arrive à structurer et agréger le contenu de ces supports, on a une vision de ce qui intéresse les gens (avec la réserve que j'émettais ici). En poussant le bouchon, on peut détecter les sites qui parlent le plus d'une Marque, d'un Produit, d'un Service, d'une Entreprise. C'est clairement la volonté d'un service comme Technorati que de proposer cette possibilité de dégager les fils de discussions qui peuvent concerner une Entreprise. 

Qu'est-ce que l'influence ? A mon avis, c'est un peu l'abus de langage de cette opération. L'influence est une notion trop compliquée pour se résumer au résultat d'un algorithme produisant une indication de trafic (en plus, personne n'a osé aborder la problématique du trafic d'influence....). Il aurait certainement mieux valu parler de popularité. Mais, c'est effectivement moins vendeur comme concept.

Il me semble également que Technorati présente les "faiblesses" suivantes : 1- Il faut se déclarer auprès de Technorati pour ensuite être intégré aux résultats. 2- Les liens entrants remontés par Technorati ne doivent donc concerner que des liens en provenance de sites aux-mêmes connus de Technorati... on est donc beaucoup plus sur un (immense) focus group, qui n'est toutefois pas la réalité de ce qui peut exister sur le Web. 3- On reste dans un univers d'analyses syntaxique. Donc si une recherche sur Renault ne pose pas trop de problèmes, une recherche sur Carrefour, ou pire, sur Casino est beaucoup plus problématique à analyser.

Ceci étant, je pense que Technorati (ou Blogpulse d'ailleurs) reste un bon service pour démarrer une analyse de veille (flux RSS sur le résultat d'une recherche) et cibler les places fortes dont il faut suivre les discussions, ou les personnes qui sont à "chouchouter" dans le cadre d'opérations marketing. Mais une fois les résultats "mécaniques" obtenus, heureusement (pour les conseils), il faut intégrer au dispositif quelques neurones.




Technorati Tags: , ,



3 commentaires:

  1. Le plus dur c'est de trouver les sources originels.
    C'est eux les vrais influenceurs et pas toujours ceux avec le plus de traffic. Usefull become useless with the blogoship.

    RépondreSupprimer
  2. J'oubliais. Le lien le plus visité de mon blog... c'est mon sitemeter !!!

    RépondreSupprimer
  3. @leafar : heureusement qu'il n'existe pas d'algorithme magique. On ferait quoi ? Je vais aller visiter ton sitemeter ;-)

    RépondreSupprimer