lundi 13 novembre 2006

Ces corbeaux anonymes

Il y a quasiment un an, je donnais mon point de vue sur les principes du "blog anonyme". Comme d'habitue, la bassesse humaine a des limites qu'on mésestime. Ainsi, depuis plusieurs jours, cette grande spécialité de la dénonciation masquée, sournoise, pleutre, couarde... a trouvé des débouchés nouvelles avec le pré-lancement de la campagne présidentielle et la vidéo. Ségolène Royal en fait les frais. Même pas besoin de faire des montages compliqués. Il suffit de diffuser des extraits bien choisis. Et rien de mieux que des extraits de réunion de travail, où l'on est censé se débrider les neurones pour explorer tous les champs des possibles.

Ce qui est inquiétant, c'est cette délectation des médias pour reprendre "l'affaire" sans qu'aucuns n'émettent simplement la réserve que si l'on s'amusait à diffuser des extraits de réunions de rédactions, de débats sur la ligne éditoriale, cela pourrait produire des séquences loin de l'image, ou des décisions, finalement arrêtées. Si l'on diffusait les réunions de travail du FN ou de Lutte ouvrière, nous aurions droit à des séquences croquignolesques. Avec ces nouvelles technologies, il va même falloir se contrôler pendant les phases de réflexions et d'analyses. Cela risque de faire très mal aux débats (et encore plus aux innovations).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire