mardi 19 décembre 2006

Stratégie Media

R. Edelman, patron du groupe éponyme, livre une analyse intéressante de la classification des médias dans un premier temp, des implications pour les sociétés de Relations Publiques (ou Relations Presse) dans un second temps.

Concernant la classification des médias, R. Edelman propose l'axe X/Y suivant :
- sur l'abscisse (X) : depuis les informations de masse jusqu'aux informations de niche
- sur l'ordonnée (Y) : depuis les dépêches jusqu'aux reportages enquêtes

Si je peuc me permettre, il me semble qu'il manque un axe (Z) - qui complique certes la lecture puisqu'on passe en représentation spatiale, mais qui me semble plus pertinent pour intégrer les évolutions récentes : depuis l'écrit jusqu'à la vidéo, en passant par l'audio.

Ce graphe permet d'établir une classification des revues et journaux en fonction de ce qu'ils proposent (production), des canaux de diffusion utilisés.

Concernant les implications pour les entreprises du secteur (relations publiques), R. Edelman définit 4 points essentiels :
1. production de communiqué de presse MULTIMEDIA
2. REACTVIVITE
3. Une histoire est sans fin (les commentaires de commentaires produisent de nouvelles histoires, les histoires changent de canaux...)
4. l'entreprise ou le service, ou le produit fonctionne dans un environnement global dont il faut être expert (pour mâcher le travail des journalistes ?)






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire