mercredi 28 mars 2007

Le problème du On-Demand

Je ne devrais pas dire ça, ayant intitulé ce blog Com'ondemand, mais il me semble que ce concept de On Demand tant vanté et recherché comme le sésame permettant de répondre à toutes demandes de la part de prospects ou clients présente une lacune. Il me semble que cela obère la notion de créativité.



Le client demande. On lui met à
disposition ce qu'il souhaite. Or, un client souhaite rarement quelquechose
d'innovant.
L'innovation est pertubatrice, et s'accompagne souvent de remise en cause, quand il ne s'agit pas de rupture dans les usages ou les pratiques. Le "On Demand" est un stade fondamental (basique) de la relation, même s'il reste extrêmement compliqué à satisfaire. La bonne nouvelle c'est que le "On Demand" atteint, il reste encore des choses à faire...  Il reste toujours des choses à faire. 



1 commentaire:

  1. Je n'avais jamais vu le On Demand sous cet angle. C'est une approche intéressante surtout vis à vis de l'innovation. Je vais méditez la dessus. Merci à toi.

    RépondreSupprimer