jeudi 19 avril 2007

Le MP3naire

Le Disquaire est une race en voie de disparition. D'ici quelques années (mois ?), le support physique pour écouter de la musique aura disparu...

Le MP3naire n'est pourtant pas encore au point. Bon MP3naire n'est pas le terme à conserver. On va bien nous sortir des

MP4, MP5...etc. Peut-être musinaire (animateur de musique), loisinaire

(animateur de loisirs)...

Le MP3naire, c'est le disquaire nouvelle génération, capable de faire on-line ce qu'il faisait off-line. Tous ne le pourront pas pourtant. Mais les fondamentaux sont les mêmes. Connaître son secteur, être passionné, être encyclopédique (telle version de tel chanteur a été réalisée en collaboration avec John qui avait auparavant collaboré à la production de...), être un animateur. Mais c'est vrai qu'entre faire cela dans la vraie vie ou au travers de l'intermédiation d'un écran, cela nécessite de s'adapter, de maîtriser mieux l'écrit (ou la vidéo après tout) que l'oral et la gestuelle. Il faut être capable de développer la même convivialité en mode on-line qu'en off-line. C'est possible, mais ce n'est effectivement pas donner à tout le monde.

D'autant que certains artistes peuvent assurer ce service en direct (voir le site de Christophe découvert grâce à Eric). Mais le MP3naire a pour lui de pouvoir avoir de la distance et démultiplier les connaissances. Et les conseils, et les recommandations... Si le Disquaire peut être rémunéré à la commission, à l'acte, on peut considérer que la difficulté est que le MP3naire ne sera qu'un influent. Le vendeur se fait RP expert et spécialisé. Pour autant, avec les tracking, le suivi des liens proposés en Coût par Action (le visiteur suit un lien et finalise un achat) permet de conserver un modèle lié aux résultats.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire