lundi 30 avril 2007

Le pas de trop

Il paraît que Petit Ecolier met plus de chocolat qu'avant... ben oui, mais non ! C'était bien dosé. Pourquoi vouloir en rajouter sur le mode du toujours plus, au risque de devenir écoeurant.
Cela me rappelle Pepito qui a mal évolué (à mon goût), ou Prince qui a fait machine arrière du reste, après une période où ils voulaient absolument évoluer.

J'ai eu le même problème il y a quelques années lorsque je voulais absolument optimiser le fonctionnement des ordinateurs ou des programmes. J'affinais, j'affinais... jusqu'au moment où ça pétait.

Pas évident de ne pas reconsidérer un produit pour le faire vivre avec son temps. Pas évident de se dire que finalement, on a la bonne formule. Car à ne rien faire, on risque de perdre pied. Mais à vouloir trop faire, on peut finir comme Icare.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire