jeudi 31 mai 2007

Est-ce bien sérieux ?

Une source d'économie pour la CCI Versailles / Val d'Oise :
"... www.abc-shopping.fr est

la propriété exclusive de la Chambre de Commerce et d’Industrie de

Versailles Val-d’Oise / Yvelines et est protégé par les lois du copyright."

En revanche, aucune trace sur le site de la CCI de modèles de documents qui empoisonnent la vie quand on n'arrive pas à mettre la main dessus : modèle d'AG, modèle de rapport d'activités...




L'évolution des flux RSS

La possibilité de définir ce que l'on met dans son flux. Voir ce que propose Virginmega.fr à ce sujet. Intéressant.



Pour une explication détaillée du service, lire la note du site I Feed Good.



Esapce perso Vs. Espace membre

Avant, on proposait des Espaces perso aux utilisateurs : je crée mon compte, je renseigne (avec plus ou moins de motivation) des informations personnelles... je suis le seul, avec l'entreprise qui me fournit le service, à pouvoir accéder à ces données.

Maintenant, on propose des Espaces membre (ou communautaire) : ces mêmes informations servent à me faire connaître d'autres utilisateurs, à connaître d'autres utilisateurs... nous sommes plusieurs, avec l'entreprise qui fournit le service à pouvoir accéder à ces données.



mercredi 30 mai 2007

A propos des boutons del.icio.us ...

... et autres gadgets.

Je ne suis pas convaincu de la nécessité de rajouter au bas de ses notes les boutons pour permettre aux lecteurs de stocker leurs articles sur des plate-formes de type del.icio.us

Ces plate-formes proposent leurs propres outils pour permettre à leurs membres d'ajouter des pages quand ils le souhaitent. J'ai toujours mon bouton "Post to Del.icio.us" dans mon navigateur. Je n'utilise pas les boutons proposés par les éditeurs.

Je n'ai pas l'impression que ces plate-formes soient beaucoup utilisées par leurs membres pour découvrir d'autres membres. Pour ma part, je ne vais jamais voir qui d'autres a référencé les mêmes pages que moi.

A la limite si vous voulez que vos pages soient référencées sur ces plate-formes, faites-le vous même.

Au-delà de l'effet "branché", je ne vois pas en quoi cela sert le site de l'éditeur. Il me semble que cela sert surtout la plate-forme de services. Sans compter qu'il va falloir des blocs de bas de page pour proposer l'ensemble des boutons correspondant à l'ensemble des plate-formes existantes.





Technorati Tags:



Axasante

L'objet de mon indisponibilité de ces dernières semaines... www.axasante.fr

L'association Axa Santé et le site ont donc été lancés officiellement hier (le 29 mai) à l'occasion d'une conférence de presse matinale (très matinale pour ma part) et d'une soirée nocturne (très...) où étaient conviés un certain nombre de blogueurs ayant pignon sur Web.

Comme il est toujours un peu difficile de parler de ce dans quoi on est réellement impliqué, je préfère vous proposer quelques liens vers ceux qui en ont déjà parlé :

  1. AXA demande à des VIB (very important bloggers) d'évaluer le nouveau site Axasante.fr « Marketing & Innovation

    PRland: L'assurance web 2.0 ?

  2. e-marketing-management - Blog de Frédéric-Michel Chevalier: Santé : Axa s'implique dans la prévention

  3. Soirée "Blogueurs" VIB d'Axa Santé - Blog du Cybermarketing par François CAZALS, directeur de Distriforce et professeur à l'ISC Paris

  4. Site Axa Santé 2.0 - Blog du Cybermarketing par François CAZALS, directeur de Distriforce et professeur à l'ISC Paris

  5. Kourbevoie blogue t il?: axa sante: un challenger serieux pour doctissimo




vendredi 25 mai 2007

10 explications d'échecs des RP

C'est Guy Kawasaki qui se colle à cet exercice. Les points 1,2 et 5 me semblent tout à fait pertinents.
A noter dans le point 6 : "PR people often tell potential clients what they want to hear, in order to get the business." Je ne suis pas certain que cela soit propre aux PR people...

Un point me semble manquer à cela : la mesure. Comment valide-t-on que les RP sont efficaces et bénéfiques ?



mercredi 23 mai 2007

Twitter, déprimant...

Twitter est un service sur Internet qui permet de diffuser des messages courts. Sorte de SMS sur Internet, diffusés à... tout le monde ? personne ?

Je suis allé voir bien entendu. J'avais signalé le service à Damien (qui connaissait, mais bon, on ne sait jamais...). J'ai bien sûr créé mon compte et fais 2, 3 essais. Franchement, ce nouveau service qui fait fureur et connaît une croissance exponentielle d'utilisateurs ne me dit rien de bon. Et alors, l'argument consistant à dire que la majorité adopte, donc c'est bien a tendance à m'agacer de plus en plus. "La majorité a-t-elle forcément raison ?" est une question philosophique qui reste sans réponse depuis des millénaires, dont l'histoire fournit de nombreux contre-exemples. Alors, nous expliquer que le succès du buzz, ou adoption virale, est un gage d'utilité me semble un peu présompteux.

J'ai cru que j'étais le seul sur le coup, et finalement je suis tombé sur la note de Pierre Chappaz. Dans le même temps, et pour faire contrepoids, je vous signale la note de Techcrunch qui répond.

Je ne suis pas certain qu'il faille être pour ou contre. Le fait est là : des millions d'utilisateurs, probablement des milliards de messages (si ce n'est fait, ce sera pour bientôt). Mais pour dire quoi ? Rien. Cela ne fait qu'augmenter le bruit sur Internet. Cela devient assourdissant...

On peut évidemment trouver des arguments marketing pour utiliser ce type de services, mais cela reste du survol. Rien de fouillé, rien de réfléchi... l'arme de destruction massive de la réflexion, tant pour lé rédacteur que pour le lecteur.

Certains développeront d'ici peu des mahsups formidables (imaginez Twitter couplé avec Google Earth, ou avec un service Adsense pour mobile - puisque vous avez écrit que vous étiez fatigué, on voue propose via votre mobile une pub pour de la vitamine...). Les mêmes qui hurlent contre les flicages informatiques fournissent eux-mêmes les informations. Il y a de quoi rire... M. Duchmol s'est fait virer de son boulot : son Twitter disait qu'il était au café alors qu'il devait être à son bureau.

La course à l'instantanéité poursuit son oeuvre.



La tuile terre cuite

Certains d'entre vous ont peut-être été interpellés par cette publicité radio il y a quelques semaines pour la promotion de la Tuile en terre cuite. Je m'étais promis d'aller voir car je n'arrivais pas à comprendre le sens profond de cette démarche. A qui profite le crime ? Pourquoi ce combat pour de la tuile ?

Donc direction www.latuileterrcuite.com

Bon, ben, j'ai toujours pas compris... Au menu : Pourquoi rénover, Pour bien rénover, les tuiles terre cuite...

Je sais pas moi, est-ce que la terre cuite est en péril ? C'est quoi le problème ? Il y a un problème avec le réchauffement climatique ? (ou au contraire la terre cuite n'en sera que meilleure...).
Ce que j'aime toujours dans ces cas-là, c'est la rubrique "La Communication" : regardez ! venez voir nos belles affiches en images que vous pouvez agrandir. On a bien travaillé, hein ! Et bien entendu, la galerie Photos...

Bon, la FFTB, je ne vous le répèterai pas 2 fois :
- Posez le problème (s'il y en a un)
- Un blog pour parler de toit (tout le monde rêve d'un toit sur sa tête), de terre cuite (ça vous ouvre des pistes de discussions sur la sculpture...)
- De la vidéo (via Youtube ou Dailymotion) pour raconter le terrain
- De la Phots (via Flickr) pour raconter des histoires de toit du monde...





mardi 22 mai 2007

The business value of blogging

Je vous recommande la lecture de cette étude de Lewis PR (Merci Amaury). Une bonne synthèse (approche en 4 étapes), avec plein de graphes et diagrammes permettant de positionner des arguments de présentation (conviction) pour expliquer les bénéfices, objectifs, engagements concernant des vélléités de blog d'entreprise.



vendredi 18 mai 2007

Le problème du buzz...

... c'est que les opérations semblent vouloir se suffire à elles-mêmes.

Une mécanique de buzz n'est (normalement) qu'un moyen au service d'une cause : la promotion d'une offre. La mécanique propose une forme et des moyens permettant de faciliter le relais, la transmission.

Dès lors que l'on ne réfléchit, ou ne propose que des solutions ayant pour ojectif de faire du buzz, je pense qu'on s'éloigne des fondamentaux du marketing / communication. On vise à valoriser l'opération, plus que ce qu'elle doit servir.




mercredi 16 mai 2007

Qui c'est qu'a la plus grosse !

Je vous le concède, le titre est un peu provocateur, mais c'est tout ce qui me vient à l'esprit en réfléchissant aux histoires de traffic de site Internet, de blogs, de nombre de contacts dans les réseaux sociaux.



J'ai reçu l'autre jour un message d'un contact qui me proposait de ne pas hésiter à le solliciter pour ses 1.700 contacts ! Comment peut-on connaître 1.700 personnes ? Comment peut-on connaître autant de personnes de sorte qu'on puisse les solliciter pour les inviter à passer à l'action ?



Cela m'a conduit à me replonger dans mon compte Viadeo. Sur les 160 contacts listés, je me suis aperçu que je n'en connaissais réellement que 106. Le ménage fût ainsi fait ! A quoi me sert-il d'avoir près de 60 contacts que je ne connais pas, avec qui je n'ai eu aucun échange que cette fausse idée de se dire "croisons nos réseaux et démultiplions-nous." Un réseau se doit d'être concis et opérationnel. Il ne s'agit pas de pouvoir étaler le plus gros chiffre à la fin de l'année.



La course aux traffics des sites relève du même principe. Hormis les sites d'informations (et encore, on voit à quoi peuvent amener les dérives de l'audimat), il me semble que l'important est ailleurs. Il doit y avoir d'autres indicateurs à considérer que le nombre de voitures qui passent devant le 4 par 3 du périphérique...



lundi 14 mai 2007

Vous et nous

Découvert via Yannick, Vous et nous : site que je conseille aux agences (pas uniquement celles qui sont positionnées sur des opérations de Buzz, j'espère pour elles qu'elles sont au courant de ce site...), surtout celles qui s'aventurent dans le Web avec leurs gros sabots, et qui s'imaginent qu'il suffit d'appliquer les bonnes vieilles recettes ou décliner des opérations ayant connu un succès (relatif le succès, toujours relatif)...

Le site permet de dire ce que l'on pense des opérations pour lesquelles on est parfois sollicité, dès lors que l'on tient un blog qui est un petit peu lu.

Cela me fait penser qu'il y a toujours la solution de mon ami Eric - Feedback qui me semblerait appropriée pour ces agences.






mercredi 9 mai 2007

Des bienfaits de la difficulté

Quand on interroge les artistes sur leur biographie, revient souvent un facteur commun : personne ne les a soutenus au départ. Au contraire, la plupart ont subi les foudres de leurs proches qui souhaitaient les voir embrasser une carrière, un métier "normal". Alors, on se dit que ces proches n'ont rien compris. QU'ils étaient réac. Les cons ! Ils ont failli nous priver d'un tel talent.

En fait, je pense qu'il est normal de créer des difficultés, d'émettre des réserves, d'essayer d'empêcher quelqu'un de faire ce qu'il veut. C'est à son entêtement qu'il devra sa réussite. La motivation (la passion) doit permettre de passer outre. Celui qui écoute docilement son entourage, se décourage aux premières déconvenues, ne pourra atteindre son rêve.

Il est en de même pour la création (nouveau projet, création d'entreprise, nouveau produit, nouvelle offre...). Rares sont les circonstances ou les structures où l'on a carte blanche pour faire ce qu'on veut. Peut-être en recherche fondamentale, et encore. L'innovation ne peut se faire que par ruptures ; par projet mené en cachette de sa hiérarchie, ou de son environnement. Il faut être capable d'assumer les conséquences en cas d'échec. Il faut être capable de soutenir une initiative ratée - "Je te l'avais bien dit..." est trop facile, et inutile.



lundi 7 mai 2007

Je retire une note

A priori, la fonction Commentaires n'était pas suffisante pour que les parties puissent dialoguer...
Je reste certain qu'il n'y avait aucune "délation" ou propos
relevant d'un problème juridique, mais  devant l'insistance des mails reçus et comme je n'ai vraiment pas que ça à faire, je vais la retirer cette
note
.



Je regrette sincèrement que cette société ne fasse pas meilleur cas d'une frustration ou vexation exprimée par
l'un de ses contacts.



jeudi 3 mai 2007

Microsoft achète Screentonic

Source :
Prnewswire
Techcrunch

Finalement, ça va peut-être enfin réellement bouger dans le secteur du mobile. Ceci étant, pour ma part, l'affichage de la pub sur un écran mobile, je n'en ai pas très envie...

Bravo à Screentonic qui est tout de même une création française.



Question de scooter

N'allant pas tarder à verser du côté des utilisateurs de Scooter, j'ai commencé à faire une tournée des sites, des prix, des modèles...

Comme tout le monde, je constate sur la route que le X9 de Piaggio se taille la part du lion. Mais je me suis demandé où en étaient les modèles de marque chinoise...

J'avoue que la différence de prix est époustouflante ! J'ai un faible pour le Kinroad K125 Ultra-GT (1.600 euros TTC !!)
Quelqu'un connaît ? Un avis ?



mercredi 2 mai 2007

Les étapes clés d'un projet Web

Comme promis, je démarre une série de notes relatives à la gestion de projets Web. Pour bien démarrer, je vous propose ma liste de ce qui me semble être les étapes clés d'un projet web :

- Expression du besoin
- Spécifications fonctionnelles
- Ligne Directrice Artistique
- Spécifications techniques
- Réalisation
- Tests
- Déploiement, mise en œuvre