mardi 12 juin 2007

De la transparence ou de la perte de sens

En fait j'hésite entre 2 titres pour cette note à propos de la relance du site d'E. Leclerc, qui est le moins cher, concernant la comparaison du prix des enseignes...

De la transparence, car comme vous pourrez le lire, le site n'hésite pas à faire un pied de nez à Carrefour en soulignant que l'accès à ses magasins a été interdit dans 77% des points de ventes visités. Or, je me rappelle qu'il y a quelques mois, Carrefour tentait la mise en place d'une Hot Line afin que les consommateurs dénoncent les prix moins chers relevés ailleurs par les clients. J'imagine les vigiles des concurrents interpellant tous les gens appelant depuis l'intérieur d'un magasin... Quand on veut jouer à la concurrence, surtout lorsque l'on se positionne sur les prix, il faut accepter que les informations sur les prix soient publiques, et pas forcément relevés que par les agents de la DGCRF.

De la perte de sens, car il fût un temps où Carrefour se définissait par "le quart d'heure d'avance". C'était peut-être l'époque où il y avait des commerçants dans l'entreprise, ceux qui passaient par la case chef de rayon, et non des gestionnaires passés par les cases Excel ou PowerPoint... C'est sûrement ce qui peut expliquer aussi la difficulté de cette enseigne à appréhender les nouveaux codes de communication naissants du Web qui se mettent en place et que le patron emblématique du groupe Leclerc a quant à lui parfaitement intégré.


Technorati Tags: , ,



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire