vendredi 27 juillet 2007

Second Life

Trsè bon article dans Newsweek à propos de Second Life. J'ai enfin compris les tenants et les aboutissants... L'éventail des possibilités, des intervenants (de M. Duchmol à Sony) sont clairement expliqués. Je note en passant que le fondateur (Philip Rosedale) risque un jour la crise déïque, étant donné qu'il a créé une infractructure où les gens peuvent faire ce qu'ils veulent, sans règlement a priori. A eux de s'organiser, de se policer, de se sociabiliser. Au vu de la nature humaine, cela peut laisser craindre le pire ou espérer le meilleur, on ne sait jamais.

J'ai testé il y a quelques temps, mais le logiciel m'a bien planté mon PC, ce qui a eu tendance à m'agacer quelque peu, et cela tournait (tout du moins avant que ça ne plante) vraiment au ralenti. Je n'ai pourtant pas une machine très ancienne... Bon, il faudra que je refasse une tentative.

En fait, le paradoxe, c'est d'avoir une idée à mettre en oeuvre... alors que dans le monde réel, je suis en permanence à l'affût des sujets de création d'entreprises, là je me retrouve un peu vide d'idées ou de concepts. Second Life, c'est pourtant un monde vierge, un peu comme la conquête des Amériques où quels qu'étaient vos antécédents, vous pouviez re-démarrez de zéro. Mais là, j'avoue que je suis un peu sec. Ces idées de T-shirts virtuels que les avatars peuvent acheter ont tendance à me déranger sur le plan de l'éthique... Pourtant ça fonctionne !

Bon, promis, je vais y retourner. D'autant que cela pourrait servir un de mes clients... Je vais regarder ce qui s'y fait, comment cela se fait, ce qui manque à ce nouveau monde et sûrement finir par trouver quelque chose.

Vous avez essayé, vous ? Vous y faites quoi ? Des choses en rapport avec votre vraie vie ? complètement différentes ?



1 commentaire:

  1. Un article sympathique qui change du pessimisme qui règne ces derniers jours !

    RépondreSupprimer