lundi 20 août 2007

Le musée ludique

Du côté de Crozon (Finistère - Bretagne) est un musée qui concerne la géologie de la région, qui est intéressant quand il ne fait pas beau - et cet été, ce musée est un des meilleurs au monde.

Matière difficile et quelque peu amorphe, la géologie passionne rarement. Pourtant, ce petit musée a trouvé une parade qui pourrait s'appliquer partout ailleurs, dans ces lieux de culture où l'on va en général par snobisme (Arrgh ! il faut que j'me culture !) ou parce que l'exercice est imposé (la fameuse visite scolaire), sans en retenir finalement grand chose. A l'entrée de ce musée on vous fournit une fiche équivalente à des mots croisés dont les questions trouvent leurs réponses dans les salles que l'on visite. C'est à destination des enfants, mais cela implique forcément les parents, qui doivent aider.

Une visite de musée comme une chasse aux trésors, voilà une idée simple culturellement et pédagogiquement efficaces.



mercredi 8 août 2007

Qu'est-ce que le Pschitt Marketing

La vitesse est un rapport entre la distance à couvrir et le temps. Si l'on imagine que la distance à couvrir est un nombre de personnes à toucher, on peut définir que la viralité d'une opération est un rapport entre le nombre de gens touchés par unité de temps.

Dans un environnement soumis à des frottements, il faut appliquer un facteur d'accélération pour au moins maintenir une vitesse constante. Cela permet de comprendre qu'une opération virale a besoin de carburant pour poursuivre sa route : soit les initiateurs de l'opérateur ré-injecte de nouveaux éléments, soit les relais de l'opération disposent des moyens de rajouter leurs éléments de démultiplication. Il peut s'agir de travailler à réduire les forces de frottements d'un environnement. Sans carburant, une opération retombe aussi sec. C'est ce que j'appelle le Pschitt Marketing.



De la persévérance

Aux antipodes des sujets en vogue autour des histoires de buzz (il faudrait que l'on parle de Pschittt Marketing...), je pense qu'une des qualités premières en matière de développement (au sens large : entreprise, marque, service...) est la persévérance.

C'est par la durée que l'on acquiert la reconnaissance et la visibilité. Vous pouvez changer de logo tous les quatre matins, mais vous constaterez que les marques pérennes ont conservé leur logo d'origine (ex. Coca Cola). Cela signifie qu'il faut vraiment se méfier des effets de mode : en ce moment c'est l'effet plan d'eau qui permet de réfléchir les boutons ou les logos. Il y a quelques temps, c'était les noms en "oo"...

C'est par la persévérance qu'une démarche aussi simple que de se prendre en photo tous les jours à la même heure (à 9h09 pour être précis) acquiert une dimension artistique et attire l'attention d'un média comme Le Figaro. C'est la persévérance qui est aussi un des leviers actifs de la "long tail" : c'est par sa dimension d'hyper-archives qu'Internet permet de faire remonter de temps en temps à la surface des sujets ou des produits qui ne trouveraient aucun débouché dans le monde physique.

Il faut donc occuper le terrain. En permance. Si vous n'avez rien à dire, peut-être n'avez-vous rien à faire ?