mercredi 19 septembre 2007

Censure 2.0

Alors que le secteur des technologies de l'information et organisation d'entreprises commencent à se pencher sur les dernières évolutions du Web... Faut-il créer un blog ? Pour parler de produits ? Pour parler de la marque ? Faut-il aller sur Second Life ? Comment développer le collaboratif et favoriser la transversalité de la circulation des informations au sein de l'entreprise ? Il paraît qu'on peut faire de la publicité où l'on ne paye que lorsqu'elle déclenche une action ? C'est quoi un Wiki ? Ce que tous ces gens font sur Internet : peut-on l'utiliser dans les systèmes d'informations internes ? pour améliorer les relations avec les partenaires ? les fournisseurs ? les clients ?

Il se se trouve que je découvre que de grandes entreprises brident l'accès à certaines plate-formes d'informations : les plate-formes de blogs (Typepad entre autres) bien entendu. J'ai connaissance d'au moins deux entreprises qui censurent ainsi l'accès à certaines zones d'informations du Web : l'une fabrique et distribue des voyages, l'autre est une grande banque internationale.

Je sais bien que pour nombre de DSI ou dirigeants, blog égale skyblog égale informations futiles qui ne peuvent que perturber le salarié dans son activité quotidienne. Dommage que certains responsables ne puissent accéder au livre blanc sur la production informatique offshore, à nombre de sites montés par d'autres entreprises (voir la liste des sites montés par Tubbydev par exemple) sur Typepad (au motif que comme outil de gestion de contenus, c'est plutôt simple, efficace, économique)... Sans compter que nombre de blogs étant créés sur des espaces personnels, ceux-ci sont en revanche pleinement accessibles.

Pas étonnant dès lors que certains clients soient mieux informés. Il est regrettable de fermer une partie du monde à l'entreprise. La défense de la citadelle comme non stratégie de développement a encore de beaux jours devant elle.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire