vendredi 7 septembre 2007

L'effet bulle du buzz marketing

J'avais déjà évoqué ce qui me semblaient constituer les problèmes du buzz marketing, qui m'avait logiquement conduit à trouver qu'il y avait beaucoup de "Pschitt" autour de ce sujet.

Il se trouve que via Seth Godin qui nous renvoie sur Online Media Daily qui nous renvoie sur Jupiter Research (je serai pas en train de faire du viral, là ?) qui publie donc une étude qui concerne la faiblesse des performances de la plupart des campagnes réalisées.

Selon Jupiter à peine 15% des campagnes virales de l'année passée auraient atteint leur objectif de soutenir le message marketing. Il semblerait que le relais via des "influenceurs" (oui, je sais la question reste toujours de savoir ce qu'est un influenceur) ne soit pas en odeur de sainteté pour l'année prochaine puisque 55% des marketeurs n'utiliseraient plus cette méthode l'année prochaine.

A mon avis, le prochain danger qui guette les spécialistes en montage d'opérations : ne pas se tromper en ce qui concerne les plates-formes communautaires. Ce ne sont pas des médias de masse.



1 commentaire:

  1. yep monsieur!
    A propos d'une boutique de vente en ligne uniquement, j'ai demandé si les gens qui avaient contacté cette dite boutique avaient vu la pub dans les blogs.
    Première réponse : qué? c'est quoi?
    Deuxième réponse (après définition) : "oh non moi internet , très peu. j'ai vu la pub dans Closer".

    RépondreSupprimer