samedi 3 novembre 2007

Cette notion débile d'ami

http://www.casadacultura.org/arte/pint/uzeyir_lokman_cayci/pinturas_uzeyir_26_grd.jpgYannick Lejeune est passé vendredi à l'émission du midi de Canal+ pour parler de Facebook. C'était clair et synthétique. Difficile de faire mieux dans ces formats de discussions. Un des points qui a attiré mon attention car cela fait longtemps que cela me taraudait comme je l'avais déjà expliqué, est cette notion d'ami qui sous-tend les relations, mises en relations et autres formes d'interconnexion.

Il est dommage que ce mot "ami" perde son sens pour englober des notions plus vagues comme relations, connaissances, contacts... Comme disait Aristote "ce n'est pas un ami que l'ami de tout le monde". Avec Facebook, d'origine américaine, cela ne va pas aller en s'amenuisant. Dans la culture américaine, le contact est simple et on s'invite très rapidement chez l'un, chez l'autre. On discute facilement dans la rue. Mais il ne faut pas rêver. Le noyau de l'amitié n'en est que plus coriace à percer. On a l'habitude de dire que c'est dans le malheur que l'on reconnaît ses amis, ceux qui restent pour soutenir ou continuer à tendre la main, pas ceux qui jugent et disparaissent craignant d'être contaminés (il est d'usage de croire que le malheur ou la difficulté est une maladie contagieuse, comme ont pu en faire l'expérience les cadres des années 1980 qui découvraient le chômage).

Il faut être vigilant sur ce que vous aceptez comme mise en relation directe. D'autant plus avec des systèmes comme Facebook qui deviennent des vrais agences de presse de qui fait quoi, avec qui, quand. Il faut être clair avec vous-même sur l'usage que vous faites de ces réseaux sociaux. Ce ne sont sûrement pas au travers de ces plate-formes que vous aurez des amis, des vrais. Ou alors de manière exceptionelle. Ne soyons pas jusqu'au boutiste non plus.

En fait, vos amis, gardez les pour vous, c'est une denrée trop rare ; dans votre carnet d'adresse égoïste, celui de votre ordinateur, ou du calepin de votre portefeuille.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire