lundi 31 décembre 2007

Le client militant : le plan

Comme promis, voici le fil conducteur des réflexions que je compte développer (il faut battre le fer tant qu'il est chaud) concernant ce sujet du client militant.

Je compte distinguer 3 grandes parties. Les sous-parties de la première partie sont un peu mieux définies que pour les suivantes. La faut au fait que j'ai commencé à rédiger, donc à structurer un peu plus au fur et à mesure de ce que j'ai avancé.

Bien entendu, les commentaires sont à votre disposition si vous pensez que des points sont à aborder, si le déroulement ne vous paraît pas logique, si vous trouvez... quelque chose à dire.

1 - Le client est un consonmmateur
1.1 - Marché de masses, communication de masses
    -> bref intro sur la notion de commerce
    -> développement au XXème siècle
1.2 - Informatique, Fidélisation
    -> développement de l'informatique
    -> apparition de la fidélisation (par traitement de masses)
    -> fantasme du one to one, de la communication personnalisée
1.3 - Arrivée du Web et dialogue de sourds
    -> le site Web, la communication par l'email... un nouveau media prend place
    -> le client aime les marques mais supporte de moins en moins leurs formes d'expressions
    -> la communication devient permanente
   

2. Le client devient consomacteur
2.1 - Web2.0 : modularité et pouvoir de la périphérie
-> le client dispose de la même puissance de prise de parole que l’entreprise. La barrière technologique s’est effondrée
-> Pire, il est plus agile, plus mobile, plus réactif
-> Le marché devient discussion : Il s’exprime, il commente, il note, il classe…
-> Pire, il s’assemble avec d’autres gens qui ont les mêmes centres d’intérêts et ils sont capables, ensembles, de créer. L’entreprise qui maîtrise ce nouvel activisme s’impose (La Fraise). Celle qui ne veut pas tenir compte de cette implication volontaire ne cherche qu’à ériger des barrières (distributeurs de produits culturels, commissaires priseurs)

2.2 - La valeur du frottement (cf. http://jbp.typepad.com/jb/2007/11/labsence-de-fro.html)

2.3 - Les nouveaux défis
-> n'a pas la plus grande gueule celui qu'on croit
-> l'entreprise devient poreuse
-> les relations sociales deviennent poreuses

3. Le client devient militant
- Le modèle n’est pas nouveau : associatif, shareware, contributif… c’est sa dimension et son institutionnalisation qui est en train de changer la donner.
- Qu’on l’appelle Web3.0, Web sémantique…etc. peu importe, la prochaine évolution : le client devient militant

évolution de la notion de militantisme
    -> de durable à l’origine (paradox par rapport aux discours actuels vantant le durable), le militantisme devient post-it et à la carte.
    -> Evolution des normes juridiques pour les entreprises : le rapport social, le développement durable…
    -> dernière décennie du XXe S, les clients s’interrogent sur l’implication des entreprises à la vie de la cité, qui est mondiale.
    -> Nike fait produire ses chaussures par des enfants esclaves, appel au boycott. Total est accusée d’être impliqué dans le soutien de la junte militaire en Birmanie…etc.

- Le grand chambardement des réseaux sociaux
    -> Réseaux sociaux = ensemble de personnes physiques
    -> = Exclusion des personnes morales

- apparté sur l'animisme (plusieurs mondes, plusieurs identités)



- Nouveaux défis pour les entreprises
    -> Le « Pschitt marketing » (en lien avec le militantisme « post-it ») L’identification des réseaux, des leaders de réseaux
    -> Retour aux valeurs pour l’entreprise. Finalement, les gens n’adhèrent pas à un produit ou à un service. Ils adhèrent aux valeurs portées. A l’entreprise de (re)trouver les valeurs qui lui sont propres pour permettre à ceux qui se sentent en affinités d’adhérer, et éventuellement de s’engager

- Nouveaux modèles économiques
    -> La jurisprudence Radio Head
http://jbp.typepad.com/jb/2007/10/radio-head---le.html
    -> Loi fiscale française relative à la presse : dons défiscalisables
http://jbp.typepad.com/jb/2007/12/le-modle-radio.html
Wikimedia  appel aux dons
- Secteurs concernés : tout ce qui relève de la distribution numérique
-> Le calendrier des pompiers, mais à l’échelle de la planète

Pour les entreprises :
-    retour aux valeurs (http://jbp.typepad.com/jb/2007/09/tre-et-paratre.html)
-    nécessité impérieuse de fédérer une communauté de militants
Nota sur la racine de militant (militantis  militaire). Paradoxalement, recruter et fédérer des militants relève d’une stratégie martiale, non d’une simple lubie baba-cool.



1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je suis justement à la recherche d'ouvrages traitant de l'évolution du rôle du consommateur vers le "consomacteur". Avez-vous une "bibliographie" à me conseiller ? ou a défaut pouvez-vous me tenir informé de la publication de votre ouvrage en cours de rédaction ? En vous remerciant,
    Xgc

    RépondreSupprimer