jeudi 17 janvier 2008

Macbook Air : quand Apple joue au plus fin...

N'allant pas tarder à changer de portable, j'ai attendu comme beaucoup l'annonce de la sortie du nouvel Apple. C'est donc le Macbook Air. Franchement déçu...



Être le plus fin, c'est bien. Mais est-ce suffisant ? L'attractivité de la marque Apple, de la coolitude et du sens de la modernité associées sont-elles assez fortes pour faire l'acquisition d'un produit proche des caractéristiques des portables d'il y a 4 ans (à lire chez Tendance High Tech) ? 



A trop tirer sur l'élastique, Apple donne une impression de condescendance à l'égard du marché qui pourrait bien lui revenir en pleine poire, à force de le prendre pour tel.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire