mercredi 23 janvier 2008

Orangina il faudrait secouer la pulpe qui est restée au fond...

Orangina, naturellement pulpeuse, constitue un cas d'école d'une mauvaise exploitation stratégique de la volonté des marques d'être présente sur Inetrnet et de développer des relations avec leurs clients.



Il y a quelques années, les relations qu'un client entretenait avec une marque (secteur consommation) se déroulait par l'intermédiaire du  distributeur. Avec la mise en place des services clients (le fameux n° 0800 que l'on retrouve sur tous les packaging), et notamment l'arrivée du Web, les marques ont souhaité développer une relation directe avec leurs consommateurs.



Le cas d'Orangina est étonnant à plus d'un titre.



Tout d'abord l'URL du site www.orangina.fr renvoie vers l'URL www.naturellementpulpeuse.fr : autant dire que pour le référencement, c'est soit double travail (ie. double budget), soit dans quelques temps, le nombre de liens entrants vers le site de la marque privilégiera l'adresse naturellementpulpeuse. Exit alors l'adresse orangina dans les résultats des moteurs de recherche. Ou alors, maintien au prix d'un combat incessant et coûteux...



Sur le plan du contenu ensuite, le site est vraiment de belle facture, tout en flash. Mais le temps de chargement est très long, ce qui s'oppose un peu au wording annoncé : pulpe, bulles, à secouer...etc. qui augurerait plutôt d'une information qui pétille, vive, rapide.



Que nous propose le site ?



En bas de page :
- un lien Actualités ouvre une fenêtre (pop-up) qui concerne une opération se déroulant du 04 décembre 2007 au 07 janvier 2008. AUtrement dit, une Actualité au singulier, obsolète.
- un lien Les Produits qui ouvre une fenêtre (pop-up) qui propose un très beau visuel de packs et bouteilles sans aucune explication complémentaire.
- un lien Prévenir un ami qui utilise le même mécanisme. Mais pourquoi donc au fait aurais-je envie de prévenir un ami ? Prévenir qu'il y a une opération dont la date de péremption est dépassée ? qu'il y a un très beau visuel de produits ? Je suppose que l'on a expliqué aux responsables d'Orangina qu'ainsi on ferait du "buzz"  (hihihi !).
- un lien Newsletter qui ne me permet pas de savoir le genre d'informations que l'on me fera parvenir.



AU milieu de la page, un superbe frigo qui propose 2 compartiments :
- le premier niveau permet d'aller découvrir les films : encore une fois, l'ergonomie et l'animation Flash est superbe, mais si je veux voir des films sur Orangina, il vaut mieux aller sur Dailymotion par exemple (j'y reviens après).
- le deuxième niveau, les univers. Là, c'est un peu compliqué car on nous propose une série de cartes qui ouvre chacune une animation premettant de télécharger un fond d'écran, un autre fond d'écran ou un screensaver.



Et voilà c'est à peu près tout. Je n'ose aborder le plan budgétaire...



Résultat des courses :
- si vous cherchez pub orangina sur Google, vous ne trouverez ni orangina.fr, ni naturellementpulpeuse.fr sur (au moins) les 2 première pages de résultats ;
- rapidement, vous trouvez des adresses sur Dailymotion où rapidement vous tombez sur les vidéos de l'animateur du site nimportequi.com, notamment celle-ci (Orangina Rodeo Secouage)
- en comparant les consultations des vidéos, on ne peut que constater l'écart des unes (+550.000) et des autres - officielles (+50.000) ;
- en comparant les trafics des 3 noms de domaines (orangina, naturellementpulpeuse, niportequi) via Alexa (je connais les débats sur Alexa, mais c'est cela donne quand même des points de repères intéressants), il n'y a pas photo;



Graph_orangina


- En revanche, je ne trouve rien sur les relations entre le produit et la santé, alors que l'actualité fourmille de débats et mises en garde sur l'abus des sodas, des soft drinks ; je ne trouve rien qui me permette de découvrir l'univers festif auquel (éventuellement) peut contribuer le produit ; je ne trouve rien qui me permette d'exprimer ma satisfaction (ou non) à ceux qui font vivre la marque...etc.



Pourtant, il y en a des discussions autour d'Orangina :



- + de 17.000 liens en ce qui concerne une recherche sur cocktail orangina
- 84 groupes sur Facebook concernant Orangina (bon, vous me direz, peu de membres par groupe, mais des choses étonnantes comme cette américaine qui promeut un Orangina Blue ou ces passerelles que l'on trouve dans certains groupes entre Orangina et Nutella)



Alors que faudrait-il faire ?
Simplement garder à l'esprit qu'Internet est un média interactif où ce sont les consommateurs qui décident de dialoguer avec un marque, pour peu qu'on leur en offre l'occasion. L'internaute ne va pas spontanément se rendre sur un espace publicitaire compliqué, inerte au final. Du reste, il ne va peut-être pas spontanément se diriger vers un site de marque pour trouver des informations qui le préoccupent (santé, sécurité...etc.). Pourtant la marque peut tenir un discours légitime. Mais elle doit dans ce cas démultiplier ses prises de paroles sur les différents espaces où ces sujets sont traités, en y respectant les codes pratiqués.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire