vendredi 18 janvier 2008

Têtes à claques : exemple d'un business plan foiré

Le créateur des Têtes à claques était invité au Grand Journal de Canal+. Je vous la fais courte (mais bonne comme dirait l'autre) : ancien publicitaire qui a pris quelques temps sabbatiques et sympathiques pour voyager, il décide à son retour de ne pas retomber dans l'enfer du rythme infernal. Il a envie de se faire plaisir et de faire de l'éducatif.



Il a donc pour projet de développer des animations ludo-pédagogique. Pour parfaire la maîtrise de sa production, il procède à divers essais, quelques "niaiseries" (comme on dit là-bas). Pas de bol, tous ceux à qui ils présentent ses productions lui expliquent que c'est ça qu'il faut qu'il fasse, non pas ses animations ludo-pédagogiques. Et voilà comment nos chérubins n'auront toujours pas de remplaçant à Dora l'exploratrice (qui aura tout de même réussi à désintégrer les Télétubbies).



Comme quoi, si vous avez une idée d'entreprise, ne perdez pas de vue que vous êtes peut-être juste à côté de la bonne (pas très clair, mais je me comprends).



1 commentaire: