mardi 19 février 2008

Ebay : l'effet boomerang communautaire

L'intérêt de bâtir, développer et capitaliser un esprit communautaire pour un vendeur de services, de biens ou d'idées sur Internet, c'est qu'il peut disposer d'une force représentant un poids certain. Sous de bonnes conditions, cette communauté peut facilement s'impliquer et soutenir le géniteur de la dite communauté lorsqu'il en a besoin. Soit spontanément, soit à sa demande comme l'avait fait Amazon il y a quelques temps.



Le problème de bâtir, développer et capitaliser un esprit communautaire pour un vendeur
de services, de biens ou d'idées sur Internet, c'est que par l'effet boomerang, il peut devoir affronter une force représentant un poids certain. Sous de mauvaises
conditions, cette communauté peut spontanément s'impliquer et facilement se rebeller. Ebay en fait la douloureuse expérience.



3 commentaires:

  1. l'effet boomerang communautaire, c'est bien trouvé : mais à ma connaissance c'est la première fois qu'un tel effet boomerang se produit (à savoir une grêve "virtuelle" des utilisateurs) ? Non ?

    RépondreSupprimer
  2. l'effet boomerang communautaire, c'est bien trouvé : mais à ma connaissance c'est la première fois qu'un tel effet boomerang se produit (à savoir une grêve "virtuelle" des utilisateurs) ? Non ?

    RépondreSupprimer
  3. @Chris : je ne crois pas que ce soit la première réaction de ce genre, mais c'est sûrement la première qui touche une communauté aussi structurée. Je doute qu'il faille associer grêve et virtuel. Cela me paraît incompatible.

    RépondreSupprimer