vendredi 7 mars 2008

J'ai fait un rêve...

J'ai fait le rêve d'une entreprise qui aurait compris que ce qui importe sur Internet, c'est le fond, plus que la forme (surtout quand il s'agit d'histoires de décalage de 1 pixels sur la version 6 d'Internet Explorer...).
J'ai fait le rêve d'une entreprise qui me dirait qu'ils ont compris que dans cet univers de la discussion, un blog avec un template de base suffit pour commencer.
J'ai fait le rêve d'une entreprise qui aurait compris qu'une fois la discussion entamée, il serait toujours temps de discuter de la forme que l'on donnerait à cet espace avec les lecteurs fidèles.
J'ai fait le rêve d'une entreprise qui aurait compris que le plus difficile est de capter l'attention des gens qui passent là par hasard, ou parce qu'il recherche quelque chose de précis depuis un moteur de recherche.
J'ai fait le rêve d'une entreprise qui aurait compris que le plus difficile est de mettre à disposition des éléments de discussions qui correspondent à ce que les gens recherchent et dont ils ont envie de parler. Les gens n'ont pas envie de discuter des fiches produits.
J'ai fait le rêve d'une entreprise qui aurait compris qu'il est aussi important de disposer de son propre espace d'expressions, que d'aller s'exprimer sur les espaces d'autres personnes qui abordent les mêmes sujets.



4 commentaires:

  1. Alors ? On dort au boulot ?
    Le réveil a du être violent !

    RépondreSupprimer
  2. "J'ai fait le rêve d'une entreprise capable d'écouter les autres et de faire confiance"... très bonnes réflexions, on sent le vécu !
    Surtout celles relatives au fait que les entreprises s'intéressent plus à la forme qu'au fond... alors que la forme est accessoire : ce n'est pas parce qu'on lit un livre de proche défraîchi acheté d'occasion pour 2 euros que le contenu de ce livre est mauvais. Ce qui compte le plus, c'est le fond.
    Si le fond est bon et que cela plaît, là cela vaut le coup de passer du temps à améliorer la forme.

    RépondreSupprimer
  3. @Amaury : ben, et toi, tu lis ceux qui dorment éveillés ?
    @Gautier : c'est effectivement l'idée qu'il faut tordre le cou à cette idée bien ancrée dans les mentalités que le fond conditionne la forme. Pourtant : Amazon, Google, Yahoo (au début)... les flux RSS ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Eh, oui !
    Comme dit la chanson, "j'ai fait un rêve meeeerveilleeeux !
    Comme pour Little Nemo, le réveil sera pénible.
    Henri

    RépondreSupprimer