mercredi 12 mars 2008

Premiers "pas" sur Seesmic

J'ai donc obtenu semaine passée mes codes d'accès à Seesmic. Il n'y a pas à dire, l'interface est super claire. La mise en ligne de vidéos est extrêmement simple.

Image_1
Au-delà de l'ergonomie, je me suis intéressé à ce que cela apportait sur le fond. En fait, Seesmic est une plate-forme de communication asynchrone, au même titre qu'un forum classique. La différence notable étant évidemment que sur Seesmic, les messages sont sous forme vidéos, et non textes.



C'est d'ailleurs étonnant (un peu déstabilisant) que de suivre ces discussions orales en mode asynchrone. Quelque part, je me dis que cela peut permettre de dépassionner les débats : 1. l'anonymat (le pseudo utilisé par certains commentateurs ou rédacteurs) ne peut être 2. l'acte de s'enregistrer pour répondre est moins spontané que de réagir à chaud avec son clavier.



En ce sens, Seesmic me semble constituer la première pierre d'une évolution certaine du concept de Forum sur Internet. Actuellement, tous les sujets peuvent être abordés sur Seesmic. On peut s'y retrouver (à peu près) en "suivant" certains membres de Seesmic. Cela permet de se concentrer sur un certain nombre de messages. L'approche est donc de découvrir des gens et éventuellement de "discuter" avec eux.



C'est là où il me semble que Seesmic dans sa forme actuelle ne pourra pas tenir longtemps et devra certainement évoluer dès que le nombre de participants aura atteint un certain point. Il faudra alors structurer Seesmic comme un Forum composés de sujets (message initiateur) où les réponses permettront de développer les fils de discussions ("threads"). L'approche sera donc prioritairement de l'ordre des sujets d'intérêts avant les personnes.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire