jeudi 15 mai 2008

Marmarafit : Bravo

Image_3
Marmarafit.com est le site communautaire du tour operator Marmara. Etant sensible à ce sujet des stratégie de réseau social pour les entreprises, j'avoue être plus qu'agréablement surpris par l'initiative et surtout la réalisation. Bien pensé, bien réalisé.

Vous pouvez ainsi découvrir les clubs Marmara avec la présentation traditionnelle du cadre, les membres de l'équipe d'animation, mais également les gens qui y sont passés, les gens qui y ont laissé des commentaires, et surtout les gens qui vont y aller, avec leur date de voyage.



En créant votre compte, vous pouvez bien entendu entrer en contact, référencer des contacts (amis), créer votre album photo...etc.



Vous pouvez ainsi simplement entrer en relation avec des gens qui seront dans votre Club, à la même période que vous. Quoi de mieux pour ne pas se sentir perdu lorsque l'on débarque, avoir l'occasion de faire des rencontres amorcées on-line au préalable.



Je le redis, une très bonne stratégie de différenciation par rapport aux concurrents qui ne manquera pas de créer un véritable sentiment communautaire et d'appartenance pour les clients qui entreront dans le jeu, et qui se prendront certainement au jeu. 



Si vous voulez une présentation officielle par les équipes de Marmara, direction l'article sur le blog de Marmara.



Etonnant en revanche qu'aucune opération de communication (pour l'instant ?) n'ait été adressée en direction des agents de voyage qui pourraient ainsi orienter leurs clients vers ce site, facilitant ainsi la confiance et la réassurance.



3 commentaires:

  1. Jean-Baptiste, l'avenir des réseaux ne serait-il pas dans les réseaux verticaux ? C'est à dire orientés vers des centres d'intérêt, des métiers, des passions, des compétences... des marques et des entreprises ?

    RépondreSupprimer
  2. @Gautier : c'est exactement cela. C'est d'ailleurs l'axe stratégique que je pousse au travers du pôle Collaboratif/Communautaire mis en place au sein de Performance Projets...

    RépondreSupprimer
  3. Merci, aucun doute que le marché prendra cette direction. Bon, eh bien on a du pain sur la planche. ;-)

    RépondreSupprimer