vendredi 10 octobre 2008

Allumer un contre-feu...

Au départ, je me suis dit que cette réflexion relevait du blog Perso dans ma catégorie Société (depuis que des petits malins comme lui et lui m'ont dit qu'il fallait que je sépare les sujets Pros et Persos, je sens que je vais être confronté à ce genre de dilemne - mais où écrire, tant ce que je trouve intéressant c'est de s'inspirer de ce qui se passe dans un secteur pour l'appliquer à un autre - intelligence, inter ligere, créer des liens...).



Quand j'ai entendu Bernard Accoyer proposer ce matin d'amnistier les rapatriements fiscaux illégalement stockés à l'étranger, je n'ai pu m'empêcher de penser au "contre feu", où comment étouffer le sujet de préoccupation principal par l'activation d'une polémique sans intérêt mais alimentant facilement la bêtise des journalistes et des gens qui les écoutent et en parlent. Je ne parle pas du côté nauséabond interprétable de ce genre de propos : à l'extérieur, c'est la catastrophe; ici, on est bien... cela m'emmènerait sur d'autres sujets.



Finalement, quand une marque ou une entreprise connaît quelques déboires au travers de ce qui peut se dire sur elle sur Internet, la bonne stratégie n'est peut-être pas d'aller directement tenter d'asperger de quelques gouttelettes  d'eau les zones enflammées... La bonne stratégie (tant les gens sont versatiles et polémistes) est peut-être simplement de dévier le débat pour qu'il se porte sur un sujet sans intérêt mais permettant aux gueulards de faire étalage de leur culture crasse.



1 commentaire:

  1. Pas con l'idée du détournement, pas con!!!
    Plus rien ne m'étonne.

    RépondreSupprimer