vendredi 31 octobre 2008

Arborescence Vs. Cinématique

Je constate souvent une confusion entre la manière de formaliser une arborescence et la manière de formaliser les circuits de navigation pour permettre à l'internaute de passer d'une page à une autre.



L'arborescence ne peut plus tout à fait se représenter comme il y a quelques années, lorsque les sites étaient constitués de pages "statiques", comme étant le plan du site. L'arborescence doit être pensée et formalisée comme la représentation des structures type de pages dont l'organisation est spécifique pour recevoir et présenter un contenu provenant de bases de données.



Si vous prenez l'exemple d'un blog (pour essayer de faire simple), vous avez (au moins) 3 structures de pages : Accueil, Catégorie, Note. Si à la création de votre site, et donc la représentation de l'arborescence, vous avez une idée du nombre de catégories que vous allez mettre en place, ce n'est toutefois pas la liste exhaustive de toutes les catégories que vous pourrez créer par la suite. Pas besoin dans ce cas de représenter 10 cases car vous pensez lancer votre site avec 10 catégories. 1 case symbolisant le gabarit "page type catégorie" suffit.



Pour essayer de mieux comprendre le principe, pensez meuble, étagère, rayon, objet (livre, disque...).



En revanche, en matière de spécifications, le grand absent est souvent la cinématique propre à certains comportements de l'utilisateur sur le site. La création de compte, la possibilité de laisser un commentaire uniquement si l'utilisateur est identifié...etc. La cinématique a pour but de représenter le chemin qui sera utilisé par l'utilisateur parmi les types de page, en fonction de ses actions (message d'erreur, personnalisation du contenu, création nouveau compte...etc.). Il existe dans les cursus informatiques une partie du sujet spécifications qui concerne l'organisation des traitements ou processus.



Trop souvent oublié des producteurs de Powerpoint se contentant de coller les DA produites par les Webdesigner... Dommage, car c'est souvent ce qui engendre des problèmes d'incompréhension entre techniciens et fonctionnels, et par la suite dérapage de planning et budgétaire.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire