samedi 14 mars 2009

Contrôle des connexions au boulot

Moi qui aime bien de temps en temps laisser libre cours à mon imagination, je n'aurais pas fait mieux que Bertrand qui a imaginé une situation pas si éloignée que cela de certaines réalités :
- contrôle des accès Internet;
- interdiction de fréquenter les services de réseaux sociaux;
- droit d'utiliser les moyens de communications professionnelles 24/24 mais pas pour des raisons personnelles (pas grave que vous traitiez les mails pros le dimanche, mais faute de passer un coup de fil de 2 minutes...);
- employés qui n'attendent qu'une chose, la fin de journée, pour pouvoir enfin travailler (paradoxal, non ?);
- jeunes qui "bypassent" tous ces systèmes, au risque pour le coup réel de travailler en place publique des sujets qui devraient être traités en interne
- ...

Bref, allez lire en n'oubliant pas qu'il faut toujours romancer la réalité pour qu'elle soit admissible.



1 commentaire:

  1. Je suis consultant et c'est précisément ce qui a été mis en place chez mon client en février.
    C'est déjà casse-pieds quand on ne peut plus réserver de billet de train pour aller voir les équipes à Orléans ou une table pour déjeuner avec mon directeur. C'est insupportable à cause d'un petit effet collatéral : je n'accède plus à l'intranet de ma propre entreprise !

    RépondreSupprimer