mardi 12 mai 2009

ROI et réseau social professionnel

Dès lors que l'on introduit la réflexion de déployer des systèmes conversationnels dans l'entreprise (blog, wiki, lab ideas, RSP...) automatiquement se pose la question de savoir ce que cela va rapporter. Le fameux ROI.

Le sujet fait débat et on peut trouver des positions pour, des positions contre et des positions qui donnent à réfléchir

Ceci étant, est-ce que c'est une bonne approche que de vouloir rentrer dans ce sujet de discussions. Est-ce que ce n'est pas un faux problème qui dénote une incapacité à comprendre des enjeux qui concernent avant tout l'organisation et le mode de fonctionnement d'une entreprise ?

La mise en oeuvre de tels systèmes au sein d'une entreprise concerne une organisation des usages qui concrétise une volonté d'aller plus vite et de pouvoir capitaliser sur les informations échangées au sein d'une entreprise.

De façon carricaturale, on pourrait demander quel est le ROI de l'email, ou du téléphone pour répondre à la question du ROI d'un réseau social d'entreprise... Cela n'a pas (plus) beaucoup de sens de poser la question en ces termes. La question importante en ce cas est : Lotus ou Microsoft, ou Gmail... un PABX, la téléphonie sur IP...

Ce sont les effets induits d'utilisation qui impactent les ROI des sujets opérationnels. C'est l'impact sur des objectifs et indicateurs classiques qu'il faut mesurer : on veut diminuer le turn-over, on veut diminuer le temps de traitement des dossiers commerciaux, on veut développer X nouveaux projets (Y nouvelles Business Unit) par an, on veut augmenter le taux de transformation des prospects en clients, on veut pouvoir identifier des fournisseurs plus rapidement sur la base d'un historique des opérations réalisées...

Pour cela, il faut aller plus vite, être plus efficace, trouver l'information dont on a besoin, pouvoir être impliqué quand cela concerne un sujet sur lequel on est expert (donc valoriser son expertise au préalable)... Ce sont les usages qui font le larron.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire