lundi 17 août 2009

Pour le retour de Merise...

Merise est une méthodologie (issue des labos de R&D de Bull si ma mémoire est bonne) qui était enseignée et pratiquée il y a une quinzaine d'années, notamment dans le secteur de l'informatique de gestion.

Cette méthode est surtout connue pour son étape de Modèle Conceptuel des Données (le fameux MCD) qui permet de définir l'ensemble des données nécessaires à une application informatique, leurs structures (tables, formats...) et leurs relations (1-1, 1-n, n-n). Cette représentation permet de valider que l'on peut apporter une réponse à différentes interrogations en validant que les données sont présentes et accessibles (quelle requête pour répondre).

Mais Merise est une méthodologie qui va au-delà du simple aspect de structuration des données. Il est également prévu de pouvoir formaliser ce qui relève des Traitements et des Processus (donc de l'Organisation, et pas simplement Technique). Très utile lorsqu'il s'agissait de formaliser comment, avec qui, selon quel timing, avec quelles ressources (matérielles ou humaines) allait se dérouler tel fonctionnement dans l'entreprise.

Etonnamment, cette organisation des Traitements et des Processus était souvent laissée pour compte, ou traitée par une lecture de validation en biais... La faute principalement à la longueur des discussions générées par l'aspect organisation et définition des données. Regrettable car c'est à ce stade que se définissait tous les impacts en matière de conduite du changement pour déployer le nouveau système et la nouvelle organisation.

Tout le monde serait bien inspiré de se replonger quelque peu dans ces méthodes s'agissant de la manière de formaliser l'organisation et ses évolutions dans le cadre de la mise en oeuvre d'un projet de réseau social d'entreprise. La matière première d'un réseau social étant l'échange (organisation informelle a priori), il est plus que nécessaire de pouvoir appuyer des projets de ce type d'une méthodologie permettant d'anticiper les impacts et les actions à déployer (évolution d'une organisation de transactions vers une organisation d'interactions).





1 commentaire: