vendredi 4 décembre 2009

Je comprends rien à la position de la presse vs. Google...

Sincèrement, je comprends rien… Je n'arrive absolument pas à réfléchir à l'annonce sous forme de pseudo-menace de Murdoch de faire en sorte que ses sites ne soient plus référencés par Google tant je ne saisis même pas l'objectif qu'il cherche en cherchant à provoquer un coup d'éclat. Mais au-delà de cette position de façade, pour avoir plusieurs fois entendus (ou lus) des réactions du secteur de la presse face à l'hégémonie de Google, j'ai l'impression qu'on attaque le kiosque pour s'excuser d'autres lacunes qu'on ne veut pas regarder en face...

1/ Ne pas être référencé par Google ? Rien ne l'empêche de le faire (il suffit qu'il fasse modifier ses sites pour interdire l'accès au moteur... c'est UNE ligne de commande)
2/ Pourquoi refuser du traffic ?
3/ Tel que le débat est présenté, on a l'impression que tout le contenu des sites de presse (ou autre) est sur Google. C'est FAUX ! Que ce soit via le moteur de recherche dans sa forme standard (Google), ou dans sa version relative aux Actualités (Google News), on trouve les Titres, éventuellement un extrait de l'article, la source. Et basta ! Si je veux lire l'ensemble de l'article, je clique sur le titre et je vais sur la source. Donc, où est le problème ?

La vraie question des medias devrait être de se demander comment être mieux référencé sur Google (News), non ?

(Photo :monkeys_thinking Mise en ligne par lover.kitty)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire