mercredi 14 avril 2010

Le problème de la culture gestion de projets

La gestion de projets est ce qui accompagne en général toute démarche de process, que ce soit dans notre vie personnelle (préparation d'un achat de maison, voiture, voyage, réunion de famille...) ou professionnelle. 

La caractéristique du projet c'est qu'il y a un début, une fin. On organise les étapes, les ressources, les méthodes en fonction du but à atteindre dans la limite de la date de livraison. 

Or, dans un contexte où en matière de communication ou de relation avec ses interlocuteurs (prospects, clients, partenaires...etc.) on est passé d'un environnement de distribution de produit fini (j'envoie un catalogue, un mailing, une newsletter, un nouvel article sur le site...) à un environnement de flux, la démarche projet pose problème. 

Si auparavant on était dans un mode où l'on produisait pour mettre à disposition, on est désormais dans une logique où l'on explique ce sur quoi on est en train de travailler, ce qui constitue déjà une première occasion d'échanger et de dialoguer susceptible de modifier quelque peu l'objectif que l'on s'était initialement fixé. 

Il me semble que l'on gère beaucoup trop les projets web, social media en particulier, selon un mode projet classique alors que ce n'est pas la meilleure méthode pour gérer un flux continu. 

On travaille avec des seaux alors que l'on gère un tuyau d'arrosage. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire