mercredi 26 mai 2010

Les nouveaux tempo de la Communication

A côté du fonctionnement traditionnel fait de dates clés, d'événements programmés, la Communication doit désormais composer avec les propriétés du Flux. 

Jusqu'à une époque récente, la Communication reposait essentiellement sur le bon vouloir de l'entreprise qui émettait quand elle le voulait un stimuli à son environnement : un communiqué de presse, une soirée de lancement, une opération commerciale, une enquête d'opinion...etc. Cette démarche était également la logique appliquée aux moyens de la communication on-line. On mettait un site un ligne. Pour les plus prévoyants ou les plus ambitieux, on planifiait un peu de contenu à mettre en ligne régulièrement. On planifiait une Newsletter, ce qui imposait de se creuser les méninges pour savoir ce que l'on allait bien dire. 

Oui, mais voilà... cette fameuse communication on-line a intégré des fonctions permettant aux lecteurs de réagir et de se manifester. Les chiffres n'arrêtent pas de remonter à la surface et sont de plus en plus visibles. Vous avez ainsi des stats publiques sur n'importe quelle vidéo Youtube. Vous connaissez le nombre d'abonnés à un flux RSS. Vous connaissez le nombre d'abonnés à une Page Facebook. Un service comme Google Trends peut vous donner une idée de la part de trafic de n'importe quel site...etc. 

On distingue ainsi de nouveaux temps dans la Communication des entreprises qui modifient très fortement l'organisation au quotidien. 

Il y a d'une part les événements courants consistant à remercier, réagir, synthétiser l'ensemble des participants et des participations. 

Il y a les événements qu'on ne peut programmer qui correspondent à l'atteinte d'un objectif ou au franchissement d'un palier : le xième Follower sur Twitter, le xième Fan de la Page Facebook... Ces événements sont autant d'occasions d'organiser des opérations (remerciements, opérations spéciales, tirage au sort...Etc.) permettant de renforcer les liens. 

Il y a également les événements visant à interpeller son écosystème, dont on ne peut présumer a priori si cela va fonctionner : la manière de solliciter, le sujet, le timing, la conjoncture... sont autant d'éléments qui peuvent faire réagir de manière complètement différentes. Ce qui est important pour vous ne l'est peut-être pas pour votre écosystème. 

Par opposition au projet qui permet de se fixer un objectif planifié de delivery, ces nouveaux tempo de communication imposent des procédures qui rappelleraient presque les procédures de sécurité, voire de gestion de crise : que faire en cas d'incendie ? que faire en cas de grève ? que faire en cas d'un mauvais article dans la presse ? ...etc. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire