vendredi 18 juin 2010

C'est quoi le problème ?

La difficulté en entreprise n'est pas tant de résoudre les problèmes qui s'imposent que d'identifier que l'on a un problème à gérer. Contrairement à ce qui est couramment enseigné dans les écoles, aussi prestigieuses soient-elles ; contrairement à ce qui est énoncé par les entreprises au travers de leurs fiches de postes, procédures, comités de pilotages et autres conseils de surveillance... l'énoncé du problème est rarement explicite. Le problème peut être soudain et violent, mais dans ce cas, on est en général dans une situation de crise et à la limite, c'est plus facile à gérer. Le vrai problème est en général plus insidieux. Il s'immisce petit à petit, subrepticement, au sein de l'ordre établi. C'est la goutte d'eau qui crée l'infiltration et fragilise l'ensemble des fondations sans que personne ne s'en rende compte. 

Je suggère que l'on introduise cette matière d'identification et d'énoncé des problèmes existants ou en devenir. Ce n'est qu'avec une bonne identification du problème que l'on peut ensuite envisager différentes hypothèse de solutions pour commencer à prendre des décisions. 

Identifier un problème requiert d'être à l'écoute des signaux faibles (la goutte d'eau) et de pouvoir établir des projections sans concession. Cela requiert également de savoir (pouvoir ?) poser les bonnes questions. 

C'est beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît dans la pratique. La nature humaine a ceci de spécifique que même lorsqu'elle dispose de toutes les informations lui permettant de faire la bonne analyse, elle y croit rarement, ou alors elle estime qu'elle passera au travers et qu'éventuellement ce sera le voisin qui sera concerné. 

Le problème, c'est de savoir qu'il y a un problème... 



1 commentaire: