vendredi 16 décembre 2011

Et si vous interdisiez la reconduction automatique des budgets ?

L'organisation budgétaire (héritage de la culture du Plan) est ainsi faite que l'on s'organise d'une année sur l'autre. Bien entendu, en période de définition budgétaire, on est pleinement conscient du paysage qui sera nôtre 10 mois plus tard, 6 mois simplement. A prendre au deuxième degré évidemment...   

Enfin, la plupart des entreprises fonctionnent ainsi. Sachant qu'il s'agit par ailleurs en règle générale de maintenir son statut de détenteur d'un budget, il faut donc commencer par justifier qu'on a bien consommé tout ce qu'on avait prévu initialement. Faute de quoi on pourrait se voir accuser de ne pas avoir assez travaillé - tant il est admis que la production est liée à la dépense réalisée, non aux résultats atteints. Ensuite, il faut organiser la justification de la dépense à venir en essayant bien entendu au passage d'obtenir un peu plus. On ne parle plus dépense mais investissement. On arrive ainsi finalement à une situation établie et entendue entre toutes les parties qui aboutissent à une sorte de reconduction automatique de ce qui existe. Parce que c'est comme ça. Bien entendu, il peut y avoir des négociations plus ou moins tendues selon les caractères et les cultures d'entreprises. Mais on est plus proche du théâtre que de la réalité. 

Les limites de cette manière de fonctionner sont bien entendu que vous devez tout dépenser,  on l'a dit. Et si possible, dans le cadre de ce qui était prévu. N'allez surtout pas rationaliser un existant pour créer une nouveauté avec un budget conséquent, cela se verrait et on vous demanderait des comptes. On poursuit par ailleurs l'existant sans le remettre en cause. 

C'est bien entendu sur ce point que l'on perd des possibilités d'innovations, des créations de ruptures, des remises en cause profonde. 

Si vous voulez introduire une culture de l'innovation, si vous voulez que vos responsables pensent "out of the box", il faut quelque part les provoquer sur ce terrain. Commencez donc par leur interdire une reconduction automatique de leurs budgets. A tout le moins, qu'il soit capable de proposer une alternative budgétaire à l'existant. Il se pourrait même que cela rende l'exercice budgétaire attrayant et motivant. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire