mercredi 2 mai 2012

Les templates de la discussion


Le template c'est l'ossature d'une page, d'un site Internet… sa structure. Avec le développement des moteurs permettant de gérer les contenus d'un site Internet, sont apparus des sites proposant des templates clés en mains. 

C'est en général peu onéreux (moins d'une centaine de dollars). Cela peut se personnaliser (plus ou moins, en fonction de la clarté du designer / intégrateur qui a produit le modèle). C'est structurant car les menus types vous sont livrés et effectivement quand il s'agit de faire un site présentant votre activité, votre entreprise, voire même pour un site événementiel ou centré sur un produit… cela vous permet de vous concentrer sur le contenu plutôt que sur l'architecture de la structure des contenus. 

La grande évolution que l'on peut constater depuis quelques semaines concerne cette structure type justement, qui est très explicitement orientée discussion. On ne trouve quasiment plus de modèles qui se contentent de proposer des structures de pages "figées", comme aux premiers temps des templates Blogger, Wordpress…Etc. 

L'actualité, en tant que flux de news, est partie intégrante de la structure. Le Social Media également puisque nombre de templates intègrent d'office des "widgets" permettant le couplage à Facebook, Youtube, Twitter… La forme est éditorialisée avec une organisation s'appuyant sur la photo ou la vidéo comme illustration de l'article, permettant de définir des pages d'accueil ou de rubriques mettant en avant es derniers contenus avec vignettes d'illustrations. La structure est enfin dynamique, intégrant les mécanismes de "responsive design" qui permettent à un site de s'afficher sans développements complémentaires sur des appareils mobiles ou tablettes.


Quelques exemples par ici (templates pour sites fonctionnant sous Wordpress) : http://themeforest.net/category/wordpress/corporate 

Cela n'a pas l'air de grand chose comme ça mais cela change profondément l'organisation en charge de gérer un site Internet. On n'est plus dans une logique d'événement où l'on met le site en ligne (et basta), mais dans une logique de flux où l'ouverture du site est le début de l'aventure pour raconter une histoire (story telling). Votre histoire. 

1 commentaire: