vendredi 8 février 2013

Community Manager : Coaching de communauté ?


Le Community Manager est mal défini dans sa fonction, sa mission, son profil. Héritier du Webmaster, il est devenu Community Manager avec la croissance des supports à gérer. S'il est moins lié à la filière technique que ne l'était le Webmaster, grâce aux évolutions technologiques permettant de disposer de Back Office de type logiciel bureautique, il n'en reste pas moins qu'il est souvent associé au caractère technologique d'Internet. Si on la fait courte, il est donc Geek, il est donc jeune. D'où probablement cette surabondance d'offres de stage concernant cette fonction dans l'entreprise. 

Pourtant le Community Manager est toutefois généralement défini comme celui qui est en charge d'animer la (ou les) communauté(s) de l'entreprise. Malheureusement, on le cantonne trop souvent à des fonctions et activités techniques, même si des progrès existent en la matière pour ce qui concerne les organisations Social Media à mettre en place, les stratégies d'irrigation au sein de certaines entreprises sur le mode "Tous Community Manager". 

Partant de là, les formations au Community Management se concentrent principalement sur les fonctionnalités et les outils permettant d'être acteur des réseaux sociaux. On va vous expliquer Twitter et on va vous apprendre à rédiger un Twitt, à faire un Reply, un ReTwitt, à mettre en place une veille…etc. 

La gestion de communautés fait encore partie des sujets que les stratèges digitaux ont ré-inventé en faisant croire à tout le monde que c'était propre au digital. Or, il se trouve quand même que l'animation de communauté est presque aussi ancienne que l'Humanité. Rappelez-vous qu'il y a 2000 ans un Judéen a embarqué 12 gars pendant 3 ans et a initié une Communauté qui vit depuis lors. Sans Internet, sans Facebook, sans Twitter… 

Les techniques d'animation de communauté pour développer l'intelligence collective, renforcer le sentiment d'appartenance, créer et adhérer à une vision commune, s'engager à mettre en oeuvre ce qui a été défini… existent déjà au travers des techniques de Coaching d'équipe. Les méthodes existent : Investigation appréciative, Open Café, Bar Camp, Brainstorming, Speed Thinking… qui s'utilisent selon des contextes et des objectifs définis en général avec les promoteurs (Direction générale, DRH, Dircom…etc.). 

Ce qui fait actuellement défaut est une méconnaissance de ces techniques de la part des Community Managers. Encore une barrière ou un silo à abattre. C'est sur ce type de formations que les DRH devraient emmener leurs équipes. 

D'autre part, ce nest certainement pas en mettant en oeuvre une solution de réseau social (qu'elle soit interne ou externe) et en formant les gens à l'utiliser techniquement, que l'on va résoudre le problème. 

La méthode la plus appropriée se détermine en fonction d'un objectif au service d'une stratégie. 

Il convient de travailler à l'exploitation de la méthode retenue au travers des supports digitaux existants. Il n'est pas forcément nécessaire de vouloir recréer l'équivalent digital car la méthode repose en général sur des règles du jeu connues et comprises des participants. Dans le cadre d'une animation physique, il est évident qu'il y a un facteur "coercitif" qui "force" les participants à s'impliquer. La question reste entière de savoir décliner cette méthode au travers d'organisations et de participants distants. 

1 commentaire:

  1. j'ai toujours eu du mal à déterminer le véritable rôle d'un community manager, grâce à vous je comprend mieux. C'est un rôle amené à devenir indispensable

    RépondreSupprimer