dimanche 29 septembre 2013

ROI Social Media, la preuve par Melty


Toujours enclin l'auto-flagellation nationale, nous manquons parfois de connaître ce qui fonctionne bien, et très bien même. Certes, en France, notre grande spécialité sur Internet n'est pas tant la création de services dans une dimension marketing et commerciale (Facebook, Twitter, Instagram...), mais nous sommes plutôt très bons sur ce qui concerne l'écoute et l'analyse de ce qui se passe sur le Web.

Côté secteur de l'Armement, nous exportons avec succès des dispositifs de sécurité et d'analyses du fonctionnement des réseaux à des niveaux gouvernementaux (avec toutes les complexités politiques que cela peut engendrer, mais c'est un autre débat). Côté Veille d'informations et Analyse du Web, nous avons plusieurs sociétés en France qui font partie du Top 10 des solutions reconnues à l'échelle de la planète (Linkfkuence, Synythesio, Digimind, AMI...).

Enfin, et c'est là, où c'est intéressant, nous avons une société qui fonctionne très bien sur le secteur des medias en exploitant ce potentiel d'informations dont regorgent le Web et les Social Media. La difficulté croissante est effectivement de pouvoir gérer cette infobésité fruit de la production de tout utilisateur Internet selon les moyens qui lui conviennent : blog, photo, twitt, video...Etc.
Cette société, c'est Melty qui a pris pour positionnement l'information aux adolescents et jeunes adultes. La difficulté est croissante d'être visible et toutes les entreprises qui se lancent dans des stratégies d'engagement et de relations au travers des supports Social Media comprennent rapidement que ce qui les intéresse elles n'est pas forcément ce qui intéresse les gens qui s'en sortent très bien entre eux.

A l'origine, Melty a développé un algorithme d'analyse du Web (L'Ecoute - qui est la première étape que l'on évoque avec les entreprises dès lors qu'elles souhaitent développer une présence sur les réseaux sociaux).

L'algorithme aurait pu conduire au développement d'une société spécialisée sur ce secteur de l'analyse, mais le fondateur, Alexandre Malsch, s'est plutôt dit qu'il pouvait ainsi repérer très tôt les sujets qui intéressaient les jeunes et se positionner sur ces sujets pour leur proposer de l'information correspondant à leurs préoccupations du moment.

C'est ainsi que Robert Pattinson, futur acteur vedette de Twilight, sera identifié par Melty alors que ce dernier ne joue qu'un second rôle dans Harry Potter. Dès son apparition dans Harry Potter, Pattinson a fait jaser dans les forums. Et Melty l'a su. Dès lors, proposer du contenu sur cet acteur en ascension professionnelle et suscitant de l'intérêt pour le public ne peut que vous permettre de capter de l'attention et du lectorat.

Donc, Melty écoute le moindre soubresaut de vagues d'informations qui se développe et se répand parmi sa cible et l'exploite pour développer son contenu qu'il relaie auprès de son écosystème, renforçant ainsi son positionnement. Autrement dit, Melty met en pratique la méthodologie définie pour permettre aux entreprises de s'engager sur les réseaux sociaux afin de développer des relations avec leurs clients, fans, ambassadeurs, critiques...Etc.
C'est finalement une assez belle démonstration de la problématique du ROI et du Social Media qui est toujours un sujet compliqué en tant que tel à valider avec les directions d'entreprise qui analysent ce monde avec des lunettes d'un autre temps. Et c'est du Made in France.